Les contrôleurs aériens vont être mieux payés pour travailler moins !

le
10
Pour éviter une grève des aiguilleurs du ciel, Alain Vidalies a cédé à toutes leurs revendications.
Pour éviter une grève des aiguilleurs du ciel, Alain Vidalies a cédé à toutes leurs revendications.

Le tapis rouge, c'est ce qu'a déroulé Alain Vidalies, ministre des Transports, aux contrôleurs aériens pour qu'ils renoncent récemment à faire grève du 3 au 6 juin. L'augmentation de salaire (hors hausse du point d'indice) accordée à ces fonctionnaires privilégiés atteint 5,6 %, chiffre qu'annonce dans un communiqué à ses adhérents le SNCTA, syndicat majoritaire des contrôleurs aériens. En même temps, les effectifs vont continuer à augmenter et plus de deux promotions d'ingénieurs contrôleurs de la navigation aérienne (ICNA, l'appellation technique des aiguilleurs du ciel) seront recrutées. Comme cette inflation s'accompagne de la fermeture de tours de contrôle (Calais, Le Mans, Vannes, Merville, etc.) et de la concentration de centres d'approche (La Rochelle), cela reviendra à travailler encore moins pour être payé toujours mieux. La Cour des comptes dénonce régulièrement les pratiques dans les centres de contrôle où les 168 heures mensuelles d'un salarié normal sont assurées à moins de 50 % par les contrôleurs aériens grâce à un jeu subtil de prorata d'heures travaillées et de jour de repos. Pour un salaire moyen de 5 000 euros.

Au bout de la chaîne, les billets augmenteront !

Les largesses de Vidalies, pour une fois, ne sont pas assurées, comme à la SNCF, directement avec de l'argent public. Le ministre utilise ici les fonds venant du budget annexe de l'aviation civile. On y...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmaignan le mardi 7 juin 2016 à 09:19

    Effectivement, on parle beaucoup des assistés, mais jamais de tous les profiteurs du système. Quand je disais que le revenu universel nous couterait pas plus cher et nous donnerait l'opportunité de virer sans ménagement tout ce "beau" monde. CQFD

  • pcuquel le mardi 7 juin 2016 à 09:12

    on achète des voix... ou alors on récompense les copains avant la grande débandade... On parle souvent des assistés, mais on ferait mieux de se débarrasser d'abord de tous les profiteurs !

  • cmaignan le mardi 7 juin 2016 à 08:58

    Notre société est devenu totalement injuste dans tous les domaines. Il faut changer pour une société qui donne une liberté maximale à l'individu pour lui permette de se réaliser sans crainte. Il faut remettre en place les termes "liberté , égalité, fraternité" au sein de notre société. Vive l'ultra-liberalisme.

  • alainb57 le mardi 7 juin 2016 à 08:27

    dominot : le gouvernement d'avant en avait il ? Réfléchis avant d'en dire des grosses ! Néanmoins cela reste ecoeurant. Maintenant qui pourra changer la donne ?

  • chnivet le mardi 7 juin 2016 à 08:23

    Équivalent salaire à 8* 1200 euros par mois. Il faut leur arracher leurs beaux costumes!

  • 123car le mardi 7 juin 2016 à 08:23

    J4AI HONTE D4AVOIR UN GOUVERNEMENT SI MEDIOCRE QIU DISTRIBUE L4ARGENT DES FRANCAIS A DES FONCTIONNAIRES DEJA BIEN PROTEGE ET TROP NPAYE.

  • GR207 le mardi 7 juin 2016 à 08:09

    Comme le dit H16, ce pays est foutu!

  • dominot le mardi 7 juin 2016 à 07:59

    ce gouvernement n'a pas de cou.lles....

  • c.avion le mardi 7 juin 2016 à 07:35

    C'est vraiment du n'importe quoi ! 5000 Euros pour 84 heures de travail quand certain font 50 à 60 heures dans une semaine pour un autre niveau de salaire; Ecœurant

  • janaliz le mardi 7 juin 2016 à 07:30

    Vive la France !