Les contrôleurs aériens ont repris le travail en Belgique

le
0
    BRUXELLES, 14 avril (Reuters) - Les contrôleurs aériens ont 
totalement repris le travail jeudi en Belgique, deux jours après 
avoir déclenché un mouvement social qui a notamment entraîné la 
fermeture de l'aéroport de Bruxelles. 
    Seuls quelques vols ont été annulés jeudi matin à Bruxelles, 
dont l'aéroport ne fonctionne qu'à capacité réduite depuis sa 
réouverture le 3 avril après l'attentat qui a fait 16 morts et 
détruit le hall des départs le 22 mars. 
    Belgocontrol, l'organisme public de sécurité du trafic 
aérien, a indiqué qu'aucun aiguilleur du ciel ne s'était porté 
malade jeudi, contrairement à mercredi, lorsque la moitié des 
400 vols programmés avaient dû être annulés. 
    Les négociations se poursuivent sous l'égide du gouvernement 
entre Belgocontrol et le syndicat des contrôleurs aériens qui 
conteste l'accord conclu mardi entre l'agence publique et le 
principal syndicat du secteur public. 
    Cet accord prévoit notamment de repousser l'âge de départ à 
la retraite de 55 à 58 ans et l'embauche de 30 aiguilleurs du 
ciel supplémentaires d'ici à début 2017. 
    Le syndicat BGATC, opposé à cet accord, représente 80 des 
280 contrôleurs aériens. 
 
 (Philip Blenkinsop; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant