Les contestataires de PV seront fichés

le
0
A la préfecture de police de Paris, un nouveau fichier va recueillir des données personnelles sur les automobilistes ayant contesté leurs amendes. Des avocats s'insurgent.

Les conducteurs qui contesteront un PV seront fichés. Paru à la mi-mars au Journal officiel et mis au jour lundi par Le Parisien , un arrêté du ministère de l'Intérieur va donner naissance à un nouveau fichier, nommé «automatisation du registre des entrées et sorties des recours en matière de contravention». Rebaptisé «Ares», cet outil recueillera un certain nombre de données personnelles sur les automobilistes faisant une requête en exonération d'amendes. Parmi ces données, des informations relatives à l'identité (nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse...), mais aussi à la vie professionnelle. Le fichier recensera, en outre, l'ensemble des infractions, sur une période de cinq années, commises par l'automobiliste fiché.

Le fichier «Ares» devrait, dans les jours à venir - la date n'a pas encore été fixée -, être mis en circulation à la préfecture de police de Paris. Avant d'être mis en œuvre dans les départements de Seine-Saint-Deni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant