Les constructeurs parient sur les voitures haut de gamme en Chine

le
1
Les constructeurs parient sur les voitures haut de gamme en Chine
Les constructeurs parient sur les voitures haut de gamme en Chine

par Andreas Cremer et Ben Klayman

PEKIN (Reuters) - Les constructeurs automobiles mondiaux tels que General Motors, Daimler, BMW et Peugeot comptent sur la Chine pour maintenir le niveau de croissance de leur offre de voitures haut de gamme, même si tous les signaux pointent vers un ralentissement du premier marché automobile mondial.

Les prévisions les plus pessimistes tablent sur un marché automobile chinois à 30 millions de véhicules d'ici 2020 contre 18 millions l'an dernier. Certains pensent que ce chiffre pourrait même atteindre 40 millions.

Les dirigeants des constructeurs de marque de luxe comme Mercedes, BMW et Audi, présents au Salon de l'automobile de Pékin, sont optimistes sur ce segment qui, disent-ils, a encore beaucoup de potentiel de croissance.

"Nous nous attendons à ce que le segment des véhicules haut de gamme affiche une croissance bien plus forte que l'ensemble du marché", a déclaré le directeur des ventes de Audi, Peter Scharzenbauer, dans un entretien à Reuters.

"La Chine dénombre 304 villes d'au moins un million d'habitants et nous avons jusqu'à présent des concessions dans seulement 187 de ces villes. Le marché des voitures de luxe a toujours de très bonnes perspectives de croissance", ajoute-t-il.

Peugeot a dévoilé lundi un modèle de berline qui préfigure sa DS Citroën qu'il entend lancer en Chine le 28 juin, avec un objectif annuel de vente de 200.000 voitures d'ici quatre ans.

"Je ne sais pas s'il s'agit du meilleur moment pour un lancement ou non, mais c'est toujours le plus grand marché au monde", a déclaré à Reuters Xavier Duchemin, directeur du marketing mondial chez Peugeot. "Et le segment du haut de gamme est toujours celui qui progresse le plus".

CROISSANCE À DEUX CHIFFRES

Le marché des voitures de luxe en Chine devrait croître de 15% à 20% cette année, a déclaré le directeur général de Daimler, ajoutant que les ventes du constructeur devraient au minimum atteindre ce niveau.

De son côté, General Motors s'attend à ce que les ventes de ses modèles Cadillac en Chine égalisent celles réalisées aux Etats-Unis d'ici 2015 ou 2016, a indiqué le directeur général du groupe.

BMW table pour sa part sur une croissance à deux chiffres de ses ventes en Chine en 2012, d'après le directeur des ventes du constructeur allemand Ian Robertson. Le groupe s'attend à une nouvelle année record pour ses ventes mondiales.

En 2011, BMW a vendu 1,6 million de voitures et affiche un autre record de vente au premier trimestre de cette année, à 426.000 véhicules vendus.

"Les analystes estiment que le marché des voitures haut de gamme en Chine pourrait seulement progresser de peu par rapport au bond de 30% enregistré l'an dernier, mais il y a toujours une marge de progression sur le marché", a déclaré Ian Robertson.

Le directeur des ventes de Audi Peter Scharzenbauer a déclaré que la Chine devrait surpasser les Etats-Unis pour devenir le premier marché mondial pour les voitures de luxe d'ici 2015.

De son côté, Carlos Ghosn, le PDG du constructeur japonais Nissan a fait savoir que le succès en Chine de ses concurrents était lié à des rabais sur les prix.

Le modèle du luxe du groupe, Infiniti, n'a ainsi vu ses ventes progresser que de 2% au premier trimestre, alors que le constructeur ne compte pas baisser ses prix.

Pour faire face à la concurrence des constructeurs allemands sur le segment du haut de gamme en Chine, Nissan a indiqué vendredi qu'il allait démarrer la fabrication de son modèle Infiniti en Chine à partir de 2014.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • berco51 le vendredi 27 avr 2012 à 09:39

    Comment fait renault pour vendre ses voitures en Europe ?