Les constructeurs automobiles imaginent l'après-diesel

le , mis à jour à 09:30
9
Les constructeurs automobiles imaginent l'après-diesel
Les constructeurs automobiles imaginent l'après-diesel

Avec 200 nouveautés en moyenne par an, il ne se passe pas une semaine sans que l'industrie automobile sorte un modèle. Une offre pléthorique dans laquelle le nouveau crossover CHR de Toyota (en concessionS dès demain) se distingue par une caractéristique unique au monde. « C'est le premier modèle de sa catégorie, toutes marques confondues, qui ne proposera pas de motorisation diesel, explique Sébastien Grellier, porte-parole de Toyota France. Le CHR sera disponible uniquement en version essence ou hybride. »

 

Une tendance profonde

 

S'affranchir du diesel pour un véhicule conçu pour avaler des kilomètres peut paraître risqué. Mais le pari de Toyota s'inscrit dans une tendance profonde : la fin de la suprématie du diesel dans la plupart des pays occidentaux. En témoignent les annonces de grands constructeurs comme Volkswagen, qui, après la déflagration du scandale des moteurs diesels truqués en 2015, se rêve à l'horizon 2025 en numéro un mondial de l'électrique. Un objectif ambitieux qui se chiffrerait par un million de voitures électriques vendues par an, soit un quart de la production de Volkswagen. Hier, au siège de Wolfsburg (nord de l'Allemagne), le patron du groupe, Herbert Diess, n'a pas hésité à qualifier ce tournant de « plus grand processus de transformation de l'histoire de la marque ». Le marché est en pleine mutation. Et les constructeurs doivent suivre. Le même Herbert Diess avait d'ailleurs déjà annoncé vendredi dernier la suppression de 30 000 postes (sur 215 000 pour l'ensemble du groupe) à travers le monde, dont 23 000 en Allemagne (et aucun en France).

 

« Cela constitue un changement radical de stratégie, explique Jacques Rivoal, le patron de Volkswagen France. Mais nous croyons à l'essor de l'électrique en réussissant à lever dans les cinq ans à venir les trois leviers principaux, à savoir l'autonomie, le coût et la densité du réseau de recharge. »

 

Volkswagen veut ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ostrevan il y a une semaine

    Électrique ! on paie la location et les recharges que l'on roule ou que l'on ne roule pas !

  • CHANOMAR il y a une semaine

    oui la France veut pénaliser le diesel mais les autres pays comme l angleterre ou le prix du gasoil diminue va augmenter son parc et pas sur que vraiment le diesel est moin polluent avec les nouvelles technologie mais surement moin cher au kms

  • frk987 il y a une semaine

    Les premières voitures furent électriques il y a quelques 110 ans puis on s'aperçu que c'était une impasse.....on déplace la pollution des villes vers les centres de production électrique sise à la campagne, quel progrès !!!!Commençons par interdire le diesel pour les VP, quel progrès on aura fait.

  • fpelu il y a une semaine

    Je suppose que vous êtes tous des champions cyclistes?

  • JPANTO il y a une semaine

    En clair on veut remplacer la peste par le choléra, comme en politique en somme. Petite imagination et sans réelle vision salvatrice.

  • mlcbnb il y a une semaine

    la conversion au tout électrique est selon moi une belle utopie. La voiture électrique a été inventée il y a plus de 100 ans et a été abandonnée. Les batteries doivent être rechargées et amener de l'électricité va nécessiter l'utilisation de câbles de grosses sections. Les problèmes de surchauffe existent. quid en cas d'incendie ? on va les arroser. Le diesel reviendra, car s'il émet des particules, l'essence en émet également (sans doute moins détectables, plus petites).

  • fquiroga il y a une semaine

    les locations de batteries (ou leur remplacement) au prix de l'essence!!!!!!!!!!! mais non l'electrique n'est pas cher......les batteres et le nuke qui produit l'electricité ne polluent pas......mais non.....des voitures plus faciles a produire avec oins de composants vendues deux fois le prix d'un voiture "normale"..mais non l'electrique n'est pas cher....

  • 8charlie il y a une semaine

    est ce que l'on doit comprendre que les constructeurs travaillent deja sur les futurs programmes de tricherie ???

  • riffraff il y a une semaine

    Parce-que l'lectrice c'est pas polluant ? COmment on fabrique l'électricité ? Nucléaire ou charbon ? Les batteries avec les métaux lourds c'est pas hyper polluant peut-être ? Le nucléaire (faut pas se leurrer c'est comme ça qu'on va les recharger) va accentuer la pollution autour des mines de lithium et d'uranium qu'on va surexploiter pour produire le surplus d'electricité nécessaire