Les conseils d'administration du CAC 40 touchés par un " lady boom"

le
0
(NEWSManagers.com) - Le taux de féminisation des conseils d'administration du CAC 40 a fait un bond en avant, passant de 10,5% en 2009 à 15,3% cette année, selon le dernier baromètre Capitalcom sur la mixité dans les conseils du CAC 40. Au total, sur 576 postes d'administrateurs au sein du CAC, 88 sont occupés par des femmes (contrer 59 en 2009 pour 562 postes recensés).

Ce " lady boom" a peut-être été favorisé par la proposition de loi déposée par Jean-François Copé et Marie-Jo Zimmermann, votée par l'Assemblée nationale et qui sera prochainement débattué au Sénat, ainsi que par les recommandations Afep-Medef publiées en avril dernier. En tout cas, le palier intermédiaire de 20% de femmes dans les conseils d'ici à trois ans a d'ores et déjà été atteint par douze groupes (soit 30% du CAC 40), dont Axa, BNP Paribas, Crédit Agricole, Dexia, Société Générale, Alstom, Essilor, PPR ou encore Vivendi qui est le " meilleur élève du CAC avec plus de 30% de femmes.

Le baromètre souligne que trente femmes ont été cooptées cette année dans les conseils de dix-huit groupes, soit cinq fois plus qu'en 2009. Mais parmi ces nouvelles femmes, une seule représente les actionnaires salariés, Michèle Vilain chez Bouygues.

En termes de recrutement, les groupes ont fait preuve d' ouverture : seules trois femmes avaient déjà un mandat en cours, avant d' être cooptées : Isabelle Bouillot, Mireille Faugère et Pascale Sourisse. Par ailleurs, Colette Lewiner est la seule femme à avoir été cooptée dans deux groupes différents cette année (Lafarge et Bouygues). Parmi les femmes administratrices, 12 femmes cumulent plusieurs mandats, détenant à elles seules 28% des mandats d' administratices, entre Patricia Barbizet avec trois mandats en cours (PPR, Total, Bouygues).
Le " lady boom" est donc bien là, encouragé par le législateur, mais il reste encore une bonne marge de progression. Selon Caroline de la Marnierre, présidente de Capitalcom, " On ne peut que se réjouir de ce bond spectaculaire qui marque une étape importante dans l' évolution de la mixité au sein des conseils d' Administration. L' évolution de ce taux, qui était en stagnation totale depuis plus de 5 ans, démontre l' existence d' un vivier de femmes " administrables " ? Une première victoire ! Cependant, il ne faut pas s' arrêter là. On dénombre encore trop peu de femmes dans les comités stratégiques, notamment d' Audit et de Rémunérations. La route est donc encore longue? " estime également Caroline de la Marnierre. On observe ainsi que trois sociétés n'ont encore intégré aucune femme dans leur conseil : EADS, STMicroelectronics et Technip. Par ailleurs, les femmes sont en effet encore peu présentes dans les comités du conseil et, tout comme en 2009, aucune femme administratrice n'est membre du comité exécutif de l'entreprise. Et le taux de mixité dans les comex stagne quant à lui à 7,3%...

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant