«Les connaissances sur le VIH sont de plus en plus floues»

le
0
A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, Nathalie Beltzer, chargée d'études à l'Observatoire régional de santé d'Ile-de-France, constate que les jeunes de 18 à 30 ans sont les moins bien informés sur cette maladie.

Grâce aux études menées à intervalles réguliers en population générale en France, on connaît l'évolution des connaissances, attitudes et comportements face au VIH-sida depuis 1992. Les connaissances des modes de transmission du virus et l'efficacité des moyens de s'en protéger se sont améliorées entre 1992 et 1994. Les Français savent depuis cette date que le VIH peut se transmettre lors de rapports sexuels sans préservatif, ou lors d'une injection de drogue avec une seringue déjà utilisée. Le préservatif reste le moyen considéré comme le plus efficace pour se protéger du sida. Les attitudes à l'égard des personnes atteintes sont également plus tolérantes.

En revanche, à partir de 1998, soit dix-huit mois après l'arrivée des traitements antirétroviraux, on assiste à une modification de la représentation sociale du sida, qui se traduit par une moindre crainte et une médicalisation de la maladie. Cette modification s'est accompagnée au début des anné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant