Les concurrents de Free plongés dans la tourmente

le
0
INFOGRAPHIE - L'arrivée de Free Mobile, il y a un an, a bousculé le marché français des télécoms, qui pourrait se recomposer en 2013.

L'arrivée de Free Mobile a eu l'effet d'un véritable tsunami. Un an après, le paysage des télécoms français est dévasté. L'action de France Télécom a perdu 31,3% sur l'année 2012, la plus mauvaise performance du CAC 40. SFR, le fleuron et la machine à cash du groupe Vivendi, a brutalement calé. La ­vague Free Mobile a emporté les états majors avec la démission de Franck Esser, le PDG de SFR, suivie de celle de Jean-Bernard Lévy, PDG de Vivendi, qui avait repris en direct les rênes de SFR. Au sein des troupes, les dégâts sont aussi lourds avec l'annonce d'un plan de suppression de 856 postes en net chez SFR. Sa maison mère, Vivendi, est en pleine réflexion sur son avenir. Le conglomérat pourrait se recentrer sur les médias et se séparer de ses télécoms.

Bouygues Telecom, le plus petit des trois opérateurs historiques et ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant