Les concessionnaires français dépriment

le
0
Les défaillances des distributeurs automobiles se sont multipliées en France depuis juillet 2012.

Les concessionnaires automobiles ont le moral au plus bas. C'est du moins ce qui ressort du sondage réalisé tous les ans par le Conseil national des professions automobiles (CNPA), l'organisation professionnelle qui les regroupe. Son but est de montrer comment les marques de voitures sont perçues par leurs distributeurs. Cette année, il montre surtout l'impact de la crise des immatriculations.

Les marques les plus appréciées par les concessionnaires sont ainsi celles qui résistent le mieux à la ­crise. Chez les généralistes, le podium est occupé par Toyota, Nissan et Volkswagen. Le géant allemand gagne cinq places en un an. À l'inverse, Citroën cède quatre places, affecté par la baisse des ventes et des problèmes de livraisons de C3, Ford en perd trois et Opel deux. Depuis le début de l'année, Ford a vu ses immatriculations fondre de 19,1%. Celles d'Opel de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant