Les comptes de BP dans le rouge avec la marée noire

le
0
Le pétrolier britannique, plombé par la facture d'une marée noire à 40 milliards de dollars, affiche pour la première fois depuis 1992 une perte, de près de 5 milliards en 2010. Pourtant, le versement de dividendes reprend.

L'année 2010 restera dans les annales de BP. Le géant pétrolier britannique, qui publiait ses résultats annuels ce mardi, a fait état d'une perte de 4,9 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année écoulée. Une situation financière qu'il n'avait pas vécue depuis 1992.

Principale responsable de ce trou dans les comptes : la marée noire du Golfe du Mexique, qui a démarré en avril 2010 avec l'explosion d'une plateforme. Le coût de cette catastrophe environnementale est monumental pour BP : 40,9 milliards de dollars, en incluant une nouvelle provision d'un milliard de dollars comptabilisée au quatrième trimestre.

Reprise de l'activité

Cette perte n'a toutefois pas empêché BP de poursuivre ses activités. Comme un signe d'encouragement, le groupe constate une hausse annuelle de 34% de son bénéfice net sur le seul quatrième trimestre 2010, à 4,61 milliards de dollars contre 3,447 milliards de dollars au quatrième trimestre 2009. BP explique que la forte hausse des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant