Les comptes annuels d'Eiffage salués par le marché

le
0
Un chantier Eiffage Travaux Publics. (© Eiffage TP)
Un chantier Eiffage Travaux Publics. (© Eiffage TP)

Des motifs de satisfaction. Le chiffre d’affaires 2015 recule légèrement (-0,6%), à 13,9 milliards d’euros. Mais ce n’est pas ce qui compte le plus car les majors du BTP privilégient la rentabilité par rapport aux volumes. Or le résultat opérationnel courant s’adjuge 6,2% à 1,4 milliard, et franchit la barre symbolique des 10% de marge (10,3%).

Les activités de travaux - sensibles à la conjoncture - voient leur rentabilité  opérationnelle courante s’éroder de 30 points de base, à 3% du chiffre d’affaires. En revanche, la marge des concessions fait un bond de 390 points de base, à 45,3%. La bonne tenue du trafic sur les autoroutes de la filiale APRR et la maîtrise des dépenses d’exploitation expliquent cette performance.

Un endettement net en repli

Quant au résultat net part du groupe, il progresse de 13,5% à 312 millions. Compte tenu des refinancements d’APRR et d’Eiffarie (le holding de tête d’APRR détenu à quasi-parité par Eiffage et le fonds d’investissement Macquarie) intervenus en cours d’année pour un total de 4,6 milliards de dette ou de facilités de crédit, les frais financiers diminuent de 15,3%, soit un gain très substantiel de 111 millions.  

L’endettement net d’Eiffage baisse sur l’exercice de 423 millions, à 11,6 milliards. En deux ans, le groupe a réduit sa dette de près d’un milliard, malgré la poursuite des investissements dans les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant