Les compos probables de Reims-Nantes

le , mis à jour le
0

Samedi soir, Reims accueillera Nantes pour tenter de souffler un peu et prendre ses distances avec la zone de relégation. De son côté, Nantes aimerait relancer sa dynamique de victoires.

Vainqueur de seulement quatre de ses 24 derniers matchs de championnat (6 nuls, 14 défaites), Reims est aux portes de la zone de relégation. Dix-septième et premier non-relégable sont complètement hors du coup malgré un regain de forme le temps de deux victoires en février. Les Rémois sont sur une série noire avec seulement deux succès en douze réceptions. Les chances de descente sont donc réelles, d’autant que, depuis l’instauration des victoires à trois points, moins d’un tiers des équipes comptabilisant 33 points après 32 journées ont réussi à se sauver en fin de saison. En face, les Nantais ne sont pas au mieux eux non plus. Les Canaris ont perdu trois de leurs cinq dernières rencontres de Ligue 1 (contre Rennes, Lyon et Lille, pour une victoire et un nul), soit autant que lors de ses 20 précédentes. Lors de ses dix derniers déplacements et hormis une victoire chez la lanterne rouge, Troyes, Nantes a du mal à l’extérieur avec un bilan plutôt moyen (5 nuls, 4 défaites). Le FCN peut toutefois compter sur son buteur Emiliano Sala face à une défense rémoise qui n’a préservé sa cage inviolée qu’à une seule reprise cette saison. Cependant, les pensionnaires de La Beaujoire ont quelques problèmes en attaque cette saison. En effet, Nantes est resté muet à quatorze reprises en 2015-16. Seul les Troyens ont fait pire, avec 17 matchs sans marquer.

Les équipes probables

Reims : J.Carrasso - H.Traoré, Conté, Mandi (cap), Signorino - Devaux, Oniangué, Kankava - Siebatcheu, De Préville, Bifouma Nantes : Dupé - Sabaly, Vizcarrondo (cap), Cana, Dubois - Gillet, Bi.Touré - Thomasson, Bammou, Audel - Sigthorsson

Les groupes

Reims : J.Carrasso, Agassa - Conte, Signorino, Mandi, At.Turan, H.Traoré, Weber - Charbonnier, Bulot, Devaux, Kankava, Oniangué, Ndom - L.Bangoura, Bifouma, De Préville, Siebatcheu, Ngog Blessés : Kyei (cheville), Peuget (pubalgie), M.Fofana (ischios), Diego (adducteurs), El Kaoutari (reprise), H.Kamara (reprise) Suspendu : Aucun Choix de l’entraîneur : Fortes, Placide, H.Rodriguez, Tacalfred, Mfulu Nantes : Braat, Dupé – Cana, Djidji, Dubois, Moimbé, Lenjani, Sabaly, Vizcarrondo – Adryan, Gillet, R.Gomis, Thomasson, B.Touré – Audel, Bammou, Sala, Sigthorsson Blessés : Ré.Riou, A.Touré, Rongier, Alegue, Bedoya Suspendu : Aucun Choix de l’entraîneur : Walongwa, Henry

Les stats à retenir (avec OPTA)

  • Nantes n'a perdu qu'un seul de ses 11 derniers matches contre Reims en L1 (6 succès, 4 nuls), c’était à Auguste-Delaune le 7 mars 2015 (1-3).
  • Reims n’a gagné qu’une seule de ses 5 dernières rencontres à domicile face à Nantes en Ligue 1 (1 nul, 3 défaites), mais c’était la dernière, la saison passée (3-1).
  • Il n’y a que face à St Etienne (31.3%) que Reims affiche un plus faible ratio de victoires à domicile que face à Nantes (38.5%) parmi les équipes affrontées plus de 10 fois à Auguste- Delaune dans l’élite.
  • Reims n'a gagné que 4 de ses 24 dernières rencontres de Ligue 1 (6 nuls, 14 défaites), sa dernière victoire ayant été acquise contre Bordeaux (4-1) le 27 février dernier.
  • Reims n'a remporté que 2 de ses 12 derniers matches à domicile en Ligue 1 (4 nuls, 6 défaites), contre Angers (2-1) le 3 février dernier & Bordeaux (4-1) le 27.
  • Reims n'a remporté aucun de ses 5 derniers matches à domicile en avril en Ligue 1 (1 nul, 4 défaites), son dernier succès remontant au 7 avril 2013 face à Lyon (1-0).
  • Depuis le retour de la victoire à 3 points, 30% des équipes ayant compté 33 points après 32 matches de L1 ont été reléguées (Lille 1996/97, Guingamp 2003/04 & Nantes 2008/09).
  • Nantes a perdu 3 de ses 5 derniers matches de Ligue 1 (contre Rennes, Lyon et Lille, pour une victoire et un nul), autant que lors de ses 20 précédents.
  • Nantes n’a remporté qu’un seul de ses 10 derniers déplacements en Ligue 1 (5 nuls, 4 défaites), c’était chez la lanterne rouge troyenne (1-0) le 30 janvier dernier.
  • Nantes est resté muet lors de 5 de ses 8 derniers matches de L1, autant que lors de ses 18 précédents. Seul Troyes est resté muet plus souvent (17) que Nantes (14) en L1 2015/16.
  • Reims n’a gardé sa cage inviolée qu’une seule fois lors de ses 24 derniers matches de Ligue 1, c’était à Caen (2-0) le 6 février dernier.
  • Reims a d’ailleurs encaissé au moins un but lors de ses 12 derniers matches à domicile en Ligue 1, plus longue série en cours et plus longue série de l’exercice.
  • Aissa Mandi, buteur lors du dernier Reims-Nantes à Delaune le 7 mars 2015, a inscrit 12 buts en Ligue 1 depuis ses débuts en 2012/13, total le plus élevé parmi les défenseurs sur cette période en compagnie de Loïc Perrin.
  • Johan Audel est impliqué dans 2 des 3 derniers buts nantais face à Reims en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive).
  • Emiliano Sala est impliqué dans 6 des 8 derniers buts de Nantes en Ligue 1 (4 buts, 2 passes décisives). En revanche, il n’a plus été décisif en déplacement depuis le 5 décembre 2015 et son but sur la pelouse du GFC Ajaccio.
  • Michel Der Zakarian est l'entraîneur de Nantes qui affiche le meilleur ratio de victoires en Ligue 1 (31.8%) depuis Loïc Amisse entre 2003 & 2005 (36.8%).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant