Les compagnies aériennes au vert

le
0
Qantas, British Airways ou encore Air France font partie des compagnies qui multiplient les efforts pour réduire leurs émissions de C0². Celles transitant sur le sol européen seront en effet soumises au système d'échanges de quotas dès 2012.

Toutes les compagnies aériennes lui courent après. Solena, société américaine spécialisée dans la production de biocarburant à partir de déchets organiques, multiplie les partenariats juteux dans le secteur. Dernier en date : la compagnie australienne Qantas qui, d'après le Wall Street Journal, devrait annoncer fin janvier la construction d'une usine de ce genre dans la banlieue de Sydney pour un investissement de 300 millions de dollars.

Avant elle, British Airways avait sauté le pas, officialisant en février 2010 la construction d'une usine de similaire près de Londres. «Cette usine transformera 500.000 tonnes de déchets par an en 61 millions de litres de biocarburant, ce qui permettra une réduction de 95% des émissions de gaz à effet de serre comparé à une utilisation de kérosène classique. Concrètement, cela équivaudra à retirer de la circulation 48.000 véhicules par an», expliquait alors Solena. British Airways compte, dès 2014, utiliser ce biocarburan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant