Les compactes montent en gamme

le
0
L'inépuisable faculté d'adaptation de l'industrie automobile se manifeste au 82e Salon de Genève, qui ouvre ses portes jeudi au public.

Elles ont été développées avant le début du marasme économique né de la crise financière de 2008 et pourtant elles possèdent déjà les armes de l'après-crise. Ces compactes de grande diffusion, qui se taillent la part du lion à Genève, attestent de l'incroyable capacité d'innovation des constructeurs. Raccourcis, allégés et plus sobres, ces modèles négocient habilement le virage du développement durable et se mettent d'ores et déjà en position de participer à l'objectif de 95 g/km de CO2 que la Commission européenne veut imposer aux constructeurs pour 2020. Le fait est d'autant plus remarquable que, dans le même temps, les équipements de sécurité et de confort se sont enrichis et n'ont plus rien à envier aux modèles de la catégorie supérieure.

Cette évolution se vérifie notamment sur la 208 qui accueille de nouveaux systèmes, tels que l'affichage tête haute et la navigation GPS par écran tactile. Chez nos voisins Allemands, l'Audi A3 et la Merced

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant