Les commerces traditionnels forcés de s'adapter à internet

le
1
Les commerces traditionnels forcés de s'adapter à internet
Les commerces traditionnels forcés de s'adapter à internet

Ils ont regardé pendant des années, avec appréhension, le développement du commerce en ligne, mais désormais les professionnels de l'immobilier commercial et des enseignes ont compris qu'ils fallait s'adapter rapidement à cette nouvelle donne, en mêlant boutiques physiques et services en ligne."Internet a fait émerger de nouvelles exigences des consommateurs en terme de choix, de rapidité, de services... Ces changements ont rendu l'offre du commerce traditionnel lentement mais surement inadaptée à ces nouveaux comportements", a analysé Jérôme Le Grelle, président de Convergences-CLV, lors du Mapic, le salon de l'immobilier commercial, à Cannes.Et selon lui, "les retailers ont pris leur temps - peut-être trop de temps - pour s'adapter".D'autant que les réponses apportées à la concurrence grandissante d'internet n'ont longtemps été que défensives.Ainsi, face au choix illimité que proposaient certains sites, les commerçants ont longtemps cru que la solution était simplement d'ouvrir leur propre site, tout en réduisant leurs espaces physiques de vente.Même chose pour le phénomène de showrooming - pratique consistant à acheter sur mobile alors qu'on se trouve dans un magasin - encouragée par Amazon notamment, qui proposait des réduction de 5% à ses clients achetant sur son application mobile après avoir scanné les produits en boutiques.Certains espéraient déjouer le système en brouillant le wifi en boutiques, ou même comme l'épicerie australienne, Celiac Supplies, en faisant payer les clients qui entraient "juste pour voir".Mais aujourd'hui, estiment les professionnels, à l'image de Janusz Kulik, responsable du grand distributeur autrichien Rewe, "il ne suffit plus de se contenter d'ouvrir un site internet, mais de réellement innover pour ramener les gens en magasins. Il ne faut plus seulement être réactif mais proactif"."Les consommateurs ont changé, les magasins doivent faire de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 le vendredi 15 nov 2013 à 10:12

    on peu tard pour s'en rendre compte