Les commandes à l'industrie américaine au plus haut en huit mois

le
0
LES COMMANDES À L'INDUSTRIE AMÉRICAINE AU PLUS HAUT EN HUIT MOIS
LES COMMANDES À L'INDUSTRIE AMÉRICAINE AU PLUS HAUT EN HUIT MOIS

WASHINGTON, (Reuters) - Les commandes à l'industrie américaine ont enregistré en mars leur plus forte hausse en huit mois, mais ce chiffre légèrement meilleur qu'attendu est surtout dû aux équipements de transports et la tendance de fond est restée fragile sur fond de vigueur du dollar.

Le département du Commerce a annoncé lundi une progression de 2,1% des nouvelles commandes de produits manufacturés en mars, soit la hausse la plus importante depuis juillet 2014, après une baisse de 0,1% (chiffre révisé) en février.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un bond de 2,0% en mars. Le chiffre de février avait été annoncé en progression de 0,2% en première estimation.

Hors transports, les commandes à l'industrie sont restées stables en mars, après une progression modeste de 0,1% en février.

Les commandes de biens d'équipement civils hors aéronautique, considérées comme un bon étalon de la confiance des entreprises et de leurs projets d'investissements, ont augmenté légèrement de 0,1% au lieu du recul de 0,5% annoncé le mois dernier lors de la publication de la statistique préliminaire des commandes de biens durables, lesquelles ont été revues en hausse à +4,4% au lieu de +4,0%.

Les livraisons de ces mêmes biens d'équipement civils hors aéronautique ont quant à elles reculé de 0,4%, comme annoncé le 24 avril. Cette donnée sert au calcul des investissements des entreprises dans les comptes nationaux.

L'industrie américaine souffre de l'envolée du dollar et des prix pétroliers bas qui grèvent les bénéfices des multinationales et des compagnies pétrolières, conduisant certaines entreprises du secteur de l'énergie à réduire ou retarder leurs dépenses d'investissement.

La baisse de la demande en provenance d'Europe et d'Asie a également pesé sur le secteur manufacturier, qui représente 12% de l'économie américaine.

(Lucia Mutikani, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant