Les combattants kurdes reprennent des villages à l'EI en Syrie

le , mis à jour à 13:22
0

(Bilan des raids aériens, § 3) BEYROUTH, 7 juillet (Reuters) - Les combattants kurdes ont repris une dizaine de villages situés au nord de Rakka, en Syrie, au groupe Etat islamique (EI), avec l'appui des bombardements de la coalition conduite par les Etats-Unis, rapporte mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les Kurdes n'ont toutefois pas repris le contrôle de la ville d'Aïn Issa, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Rakka, tombée lundi entre les mains de l'EI. (voir ID:nL8N0ZM1Q3 ) Depuis dimanche soir, les raids aériens de la coalition ont tué au moins 78 djihadistes, précise l'OSDH. L'EI a lancé en début de semaine une offensive contre des positions tenues par les Kurdes de l'YPG (Unités de protection du peuple) à la suite de bombardements intensifs sur Rakka -- capitale de facto des territoires contrôlés par le mouvement. Mardi, l'YPG est entré dans onze villages grâce, ajoute l'OSDH, au "rôle efficace" joué par la coalition. On assiste actuellement à un mouvement de va-et-vient entre combattants djihadistes et YPG, la seule force qui relaie au sol les frappes menées par la coalition dans le nord de la Syrie. Les combattants kurdes, soutenus par de petits groupes de rebelles syriens, ont fait une avancée ces dernières semaines, en prenant notamment le contrôle de Tel Abyad le 15 juin et, provisoirement, celui d'Aïn Issa le 23 juin. (Tom Perry; Simon Carraud et Guy Kerivel pour le service français, édité par Eric Faye)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant