Les Colombiens voteraient "non" à un accord de paix-sondage

le
0
    BOGOTA, 8 août (Reuters) - Les électeurs colombiens 
rejetteraient un accord de paix conclu avec les rebelles des 
Farc si le référendum sur le sujet avait lieu aujourd'hui, selon 
un sondage Ipsos Napoleon Franco publié lundi. 
    Le "non" l'emporterait à 50%, 39% des sondés disant vouloir 
voter "oui". Le taux de participation serait de 59%.  
    Lors du précédent sondage Ipsos publié le 4 juillet, un 
accord de paix aurait été entériné, seuls 25% des électeurs 
disant avoir l'intention de voter contre et 36% de voter pour, 
le taux de participation étant de 61%. 
    Le principal parti d'opposition colombien, mené par l'ancien 
président Alvaro Uribe, a annoncé mercredi dernier qu'il 
soutiendrait le camp du "non".   
    La Cour constitutionnelle colombienne a jugé le mois dernier 
que l'accord de paix en cours de finalisation avec les Forces 
armées révolutionnaires de Colombie pourrait être approuvé par 
référendum. Pour être valide, le "oui" ou le "non" devront 
recueillir au minimum 4,4 millions de voix, soit 13% des 33 
millions de personnes en âge de voter.   
     
 
 (Julia Symmes Cobb; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant