Les collectivités rassurées sur leurs besoins de crédit

le
0
Le retrait de Dexia en France a brutalement asséché les financements de nombreuses collectivités locales.

Paris se devait de trouver un accord avec ses partenaires belges sur l'épineux dossier Dexia. Le retrait de la banque spécialisée en France dans le secteur public a brutalement asséché les financements de nombreuses collectivités locales. Leur besoin annuel de crédit est évalué à un montant compris entre 16 et 18 milliards d'euros.

Or, en 2012, les grands réseaux bancaires leur en ont apporté environ 10 milliards. Et la Caisse des dépôts a dû combler le manque. Mais cette situation ne pouvait bien sûr être prolongée d'année en année. Une solution pérenne sous forme de la création d'une nouvelle entité, détenue par la Banque postale et la Caisse des dépôts, et qui reprendra une partie du personnel et les outils de gestion de Dexia, a été définie.

Le compromis arraché dans la nuit de mercredi à jeudi constitue donc aussi un grand pas vers la mis...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant