Les collectivités en pointe dans la lutte contre le réchauffement climatique

le
0
Mesure phare du Grenelle II, le Plan climat-énergie territorial doit être adopté par les grandes collectivités avant 2012. Son objectif: diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050.
Les Plans climat énergie territoriaux (PCET) sont nés d'un constat : si l'Etat décide des orientations de la France en matière de lutte contre les gaz à effet de serre, c'est au niveau local que les changements se réalisent. Conçus par l'Ademe comme une sorte de boîte à outils pour les élus, les PCET ont vu le jour en 2004, avant de devenir obligatoires avec le Grenelle II en 2008. Aujourd'hui, 213 collectivités ont lancé le leur. Mais près des trois quarts des agglomérations de plus de 50.000 habitants sont encore à la traîne.

L'agglomération de Roanne, dans la Loire, a voté le sien en mars 2009. A l'époque, les élus avaient décidé de placer leur mandat sous le thème des économies d'énergie. Marie-Hélène Riamon, vice-présidente de l'agglomération en charge du développement durable, a tout de suite apprécié l'aspect pratique du PCET. «Il permet de chiffrer, concrètement, les problèmes et les solutions. C'est parlant pour les habitants, et ça nous ai
...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant