Les coffee shops se ferment aux Français

le
0
À partir du 1er mai, ces paradis pour fumeurs de joints deviendront des clubs réservés aux seuls résidents des Pays-Bas.

Le tourisme cannabique dans le port d'Amsterdam et partout en Hollande va subir un sérieux coup de frein. Les Néerlandais viennent d'alerter Paris que des règles beaucoup plus strictes vont encadrer chez eux, dès le printemps, l'activité des coffee shops, ces bars très spéciaux où l'on permet la vente de cannabis sous toutes ses formes (résine, herbe, huile ou même en gâteau) et ce depuis des décennies.

Ces lieux vont devenir des clubs, avec un nombre limité de membres qui devront montrer patte blanche. Le candidat à la fumette devra surtout justifier d'un lieu de résidence en Hollande. «Autant dire que les portes vont se fermer pour les milliers de Français, d'Allemands, de Belges qui se rendaient tous les week-ends aux Pays-Bas pour y consommer de la drogue», se félicite, à Paris, Étienne Apaire, le président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, Mildt.

Un aveu surprenant

Tout part des travaux d'une commission consultative c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant