Les coffee-shops du Colorado interdits bancaires

le
0

Depuis le 1er janvier, la vente de cannabis à des fins récréatives est autorisée dans cet État de l'Ouest américain. Mais une loi fédérale interdit à quiconque vit de la vente de marijuana de posséder un compte en banque.

Avec un million de dollars engrangé dès leur premier jour d'ouverture, et cinq millions la première semaine, les coffee-shops du Colorado ont tôt apporté la preuve de leur rentabilité. Et pourtant, pas une banque qui accepte ces officines comme clients. En cause, une loi fédérale qui stipule que le commerce de drogue étant illégal, il est interdit à quiconque vit de la vente de marijuana de posséder un compte en banque.

Depuis le 1er janvier, date à laquelle la vente de cannabis à des fins récréatives a été autorisée dans cet État de l'Ouest américain, un vendeur du Colorado peut donc enregistrer son commerce et obtenir une licence de l'État en bonne et due forme pour quelque 10.000 dollars. Mais, ironie de l'histoire, il lui faut s'ac...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant