Les Cnil européennes vont sévir contre Google

le
0
La collecte des données personnelles pourrait, in fine, être interdite à l'entreprise de Larry Page et Sergey Brin dans plusieurs pays européens.

Le bras de fer est engagé contre Google. Le géant de l'Internet a décidé, de manière unilatérale, de mettre en place de nouvelles règles de confidentialité pour les utilisateurs de ses services (Gmail, Google +, Docs, Doodle, etc.) depuis 1er mars 2012. Mais ces «nouvelle règles» ont conduit les 27 autorités européennes de l'informatique et des libertés à lui demander des précisions. Au terme d'un délai de quatre mois, au nom de ses cons½urs européennes, la Commission nationale de l'informatique et des libertés française (CNIL) menace de lancer une «action répressive et coordonnée des autorités européennes». Car «Google n'a pas apporté de réponse précise et opérationnelle». Le groupe des Cnil va donc se réunir le 26 février. Elles «sont déterminées à agir et à poursuivre leurs investigations. Elles proposent la...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant