Les clubs brandissent la menace d'une grève

le
0
Les clubs brandissent la menace d'une grève
Les clubs brandissent la menace d'une grève

La menace de grève est bien réelle. Selon le JDD, l'UCPF (Union des clubs professionnels de football) aurait décidé, mardi lors d'une réunion du comité exécutif, d'employer les grands moyens pour protester contre l'entrée en vigueur de la taxe à 75% (ndlr : taxe de solidarité sur les hauts revenus au-delà du million d'euros annuel). L'opposition prendrait la forme d'un boycott des 11eme journée de Ligue 1 et 12eme journée de Ligue 2. Car cette loi, censée entrer en vigueur en 2014 pour une durée de deux ans, fait l'objet d'une vive contestation de la part des dirigeants du football. Un débat aura lieu à partir de la semaine prochaine à l'Assemblée nationale pour évoquer le sujet.

Jean-Pierre Louvel est déterminé

En attendant, l'UCPF, par la voix de Jean-Pierre Louvel, président du Havre et du syndicat des clubs, dénonce cette taxe qui affaiblirait encore un peu plus les acteurs du football français. « Elle met en péril tout le monde alors que le football français est déjà en déficit (ndlr : 80 millions de pertes cumulées), a-t-il protesté. Si la L1 s'affaiblit économiquement, elle aura moins de moyens pour recruter, les droits télé chuteront encore, la L2 en pâtira. Et je rappelle qu'il y a 25 000 emplois directs ou indirects à la clé. » Une grève n'arrangerait rien mais elle aurait au moins valeur d'exemple de la solidarité du football français sur ce dossier. « Différents scénarios ont été effectivement évoqués, nous afficherons une volonté très claire, a confirmé Jean-Pierre Louvel au JDD. Mais on n'en est pas là. Cela dépendra de l'attitude et des discussions éventuelles avec les pouvoirs publics, ainsi que de la volonté de nos clubs. » L'assemblée générale extraordinaire du 24 octobre va peser lourd dans la balance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant