Les Clippers calment Howard et les Rockets

le
0
Les Clippers calment Howard et les Rockets
Les Clippers calment Howard et les Rockets

L'orgie offensive des ClippersA l'issue du match le plus attendu de la soirée de lundi, les Clippers ont enregistré leur troisième succès consécutif (3 victoires-1 défaite depuis le début de la saison) en infligeant aux Rockets (3v-1d) leur premier revers. Les fans des Clippers ont réservé un accueil tout particulier à Dwight Howard, de retour pour la première fois au Staples Center depuis son transfert des Lakers vers Houston cet été. Hué lors de la présentation des équipes - « Ils peuvent me huer des millions de fois, je continuerai de jouer », a déclaré le pivot texan après la rencontre - « Superman » (13pts, 9rbds) n'a pu éviter le naufrage des siens, battus dans les grandes largeurs par des Clippers de plus en plus en place. Rapidement en difficulté en défense et dépassés par les joueurs de Doc Rivers, les Rockets avaient déjà encaissé 78 points à la mi-temps, record des Clippers égalé (78 points contre Toronto en mars 1998).

« On a tout fait, s'est réjoui Doc Rivers sur nba.com. Ils ont eu des problèmes de fautes mais beaucoup de choses ont été dans notre sens. » A l'arrivée, malgré un retour des Rockets à 9 points au début du quatrième quart et sept joueurs texans à 12 points ou plus, Chris Paul (23pts, 17pds) et les siens ont ébloui L.A. Sept d'entre eux ont également fait « chiffre double » en termes de points mais, outre Paul, c'est JJ Redick qui a brillé avec 19 de ses 26 unités inscrites en première mi-temps. 137 points pour les Clippers, cela représente leur plus grosse production offensive depuis les 140 points passés aux Knicks le 25 mars 2009?

Timberwolves et Warriors avec Clippers et Rockets en haut de la Conférence OuestAvec trois victoires et une seule défaite, les Clippers et les Rockets partagent la tête de la Conférence Ouest avec Minnesota et Golden State. Deux franchises qui ont connu des destins contraires lundi soir.

Privés de Ronny Turiaf et Chase Budinger, les Wolves de Kevin Martin (23pts) et Nikola Pekovic (8pts, 12rbds) ont couru après le score pendant tout le match face à Cleveland. Menés 72-49 dans le troisième quart-temps, les joueurs de Minnesota sont revenus à un point dans les dernières secondes mais Kevin Love (17pts, 13rbds, 5pds) a raté le shoot à trois points de la gagne à deux secondes de la fin. Les Timberwolves concèdent ainsi leur première défaite de la saison. Du côté des Cleveland Cavaliers (2v-2d), Andrew Bynum a inscrit 10 points, pris 4 rebonds et réussi 3 contres en 19 minutes. Quant à Anthony Bennett, le n°1 de la dernière draft, il a une nouvelle fois raté tous ses tirs (3) et présente un inquiétant total de 15 shoots manqués depuis le début de la saison (2pts inscrits seulement, sur lancers-francs !) et 7 fautes concédées en 50 minutes de jeu?

Emmenés par Stephen Curry (18pts, 10rbds, 12pds pour le deuxième triple-double de sa carrière) et Andre Iguodala (32pts contre son ancienne franchise), les Golden State Warriors (3v-1d) ont infligé à Philadelphia (3v-1d) sa première défaite de la saison. Malgré 18 nouveaux points inscrits, Michael Carter-Williams - premier rookie depuis Shaquille O'Neal à être élu joueur de la semaine dès ses débuts - a beaucoup trop raté (4 sur 17 aux shoots) pour espérer mener les Sixers à une quatrième victoire de rang.

Allô Boston ? Allô ?Comme c'était malheureusement envisagé, la saison des Celtics s'annonce très mal. Lundi, en s'inclinant à Memphis (88-95 après un dernier quart raté, 16-29), les joueurs de Boston (toujours sans Rondo) ont concédé une quatrième défaite en autant de rencontres. Une première pour la franchise du Massachusetts depuis la saison 1969-1970.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant