Les cliniques françaises affichent une rentabilité en chute libre

le
0

En 2010, 43% des établissements de santé affichaient des pertes et les trois quarts étaient en dessous du seuil de résultat net minimum.

Pesant 40% de l'ensemble des établissements de santé et un quart des capacités d'hospitalisation en France, les cliniques privées représentent chaque année 28% des entrées et venues en établissement de santé. Cette proportion atteint même 54% pour la seule chirurgie et 68% en chirurgie ambulatoire.

Avec 8,5 millions de patients accueillis par an dans quelque 1100 établissements de santé, les cliniques privées occupent donc une position forte dans ­l'offre de soins français, même si elles ­proposent aux patients une palette de ser­vices moins large que l'hôpital public, centrée sur la chirurgie ­(notamment ophtalmologique, orthopédique, vasculaire et uro-néphrologique) et la cancérologie.

Cependant, leurs parts de marché chutent depuis quelques années, note un rapport de l'Igas réalisé en 2012 sur la place et le rô...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant