Les clés du week-end fou en Argentine

le
0
Les clés du week-end fou en Argentine
Les clés du week-end fou en Argentine

River Plate-Estudiantes, San Lorenzo-Huracán, Newells-Racing, la neuvième journée du championnat argentin nous offre quelques belles affiches. Et pourrait déjà être décisive.

River Plate affronte le leader sans certitudes


Marcelo Gallardo est entré dans l'histoire de River Plate, avec les cinq titres en à peine deux ans. Sauf que le Muñeco a perdu presque tous les soldats qui ont soulevé la Copa Libertadores en 2015 et la Sudamericana un an plus tôt. Alors qu'on l'annonçait sur le départ, Gallardo est toujours assis sur le banc de River et tente de se rénover. Avec un changement de dispositif tactique. Aujourd'hui, Gallardo s'appuie sur Nacho Fernández, reconverti milieu de terrain central, et sur Leo Ponzio. Son idée d'un River plus vertical, où deux numéro dix – D'Alessandro et Pity Martínez – arrivent à coexister prend doucement forme. Mais ce River-là fait face à un gros problème : une longue et incroyable série de blessures. Récemment, l'infirmerie des Millonarios a accueilli Maidana et Casco, deux titulaires indiscutables en défense. Lors de la dernière journée, face au très faible Arsenal, River menait de deux buts, dont cette merveille de Martínez.

Pity Martínez y su obra maestra pic.twitter.com/K0rHSJs4JL

— VarskySports (@VarskySports) 31 octobre 2016
Mais après un carton rouge et une deuxième mi-temps catastrophique, River est reparti avec un match nul face au dernier du championnat. Comme l'Atlético Rafaela ou Patronato, les petites équipes qui bétonnent (ce n'est pas juste l'apanage de l'OM ou de Lille) arrivent à contrarier River. Face à Estudiantes, le leader, Gallardo va devoir aligner un onze avec Ponzio en défense centrale, Moreira, normalement latéral droit, jouera à gauche, et le polyvalent Mayada prendra le côté droit. River jouera ce match qui pourrait déjà être décisif dans le stade d'Huracán, à cause d'un concert de Guns N' Roses dans son Monumental.

Le clásico déséquilibré


En crise, Huracán a confié son avenir à Caruso Lombardi, un entraîneur qui a sauvé sept équipes de la descente en cours de saison lors de sa carrière. Problème, l'équipe du quartier de Parque Patricios a Buenos Aires pointe à…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant