Les clés de PSG - FC Bâle

le
0
Les clés de PSG - FC Bâle
Les clés de PSG - FC Bâle

Pas au mieux après un match à Nancy plutôt insipide ce week-end, Paris reçoit Bâle et doit l'emporter pour conserver toutes ses chances de s'emparer de la première place de son groupe de Ligue des champions. Mais la méfiance est forcément de rigueur face à un adversaire coutumier des surprises et des exploits en C1 ces dernières années.

Paris va-t-il tenir pendant 90 minutes ?


Le Paris Saint-Germain version Unai Emery a pris la vilaine habitude de ne jamais jouer ses matchs à fond du début jusqu'à la fin. Ce week-end encore face à Nancy, le club de la capitale a su attaquer très fort et se mettre rapidement à l'abri en menant 2-0 dès la 18e minute. Mais les Parisiens se sont montrés de moins en moins souverains au fil du match et se sont finalement imposés sur la plus petite des marges (1-2) face à la lanterne rouge du championnat. Déjà, en Ligue des champions contre Ludogorets, le PSG s'était fait peur après une première mi-temps catastrophique qui avait vu les locaux ouvrir le score. Un match totalement maîtrisé ce soir ferait donc le plus grand bien au club parisien, pour leur première rencontre de leur histoire face au FC Bâle. Mais tenir 90 minutes pour une première fois, c'est peut-être trop demander ?



Verratti et surtout Di María vont devoir hausser leur niveau de jeu


Après une dernière saison pourrie par une pubalgie interminable, Marco Verratti a enfin fait son retour pour remettre un peu d'ordre et de poésie dans le milieu de terrain parisien. Mis en difficulté d'entrée pour sa première titularisation depuis six mois lors de la défaite parisienne face à Monaco fin août dernier, le hibou ne semble pas avoir encore tout à fait atteint son rythme de croisière. Auteur de bonnes prestation contre Arsenal puis Ludogorets en C1, il a connu une rechute notable en seconde mi-temps face à Nancy en Ligue 1 samedi dernier, se montrant incapable de dynamiser le jeu des siens.


Des irrégularités néanmoins insignifiantes si on les compare avec celles d'Ángel Di María. L'Argentin est tout simplement l'un des Parisiens les plus décevants depuis le début de la saison. On a perdu Ángel et ses…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant