Les clés de Pays de Galles-Belgique

le
0
Les clés de Pays de Galles-Belgique
Les clés de Pays de Galles-Belgique

Dans ce quart de finale, le pays de Galles reprend un statut qui lui convient mieux : celui de l'outsider. Les Belges, quant à eux, vont encore devoir batailler pour faire craquer une équipe qui va les attendre.

La capacité des Belges à percer un bloc compact


Depuis le début de l'Euro, la Belgique doit assumer son statut d'équipe à battre. C'est-à-dire qu'elle doit se démener à chaque fois pour réussir à contourner un adversaire qui l'attend très bas, prêt à se projeter en contre à la moindre faille. À part contre l'Italie lors du premier match, les Belges ont toujours su se défaire de ce piège, en forçant le verrou adverse. Mieux, contre l'Irlande et contre la Hongrie, les hommes de Marc Wilmots ont carrément fini par faire exploser ce satané loquet.


Une bonne nouvelle, car le pays de Galles ne devrait pas proposer une approche différente de celle des adversaires précédents. Et la défense à cinq des Gallois a déjà joué bien des mauvais tours aux Belges en phase éliminatoire. Lors des qualifications, les deux nations étaient dans le même groupe et se sont affrontées deux fois. Résultat, un match nul et une défaite pour les Belges, sans inscrire le moindre but.


L'efficacité galloise


Mine de rien, la Belgique et le pays de Galles sont les meilleures attaques du tournoi, avec respectivement huit et sept buts. Si la Belgique le doit à son football résolument offensif, les Gallois quant à eux se reposent sur une efficacité qui fait froid dans le dos. Il suffit de voir leur huitième de finale contre l'Irlande du Nord pour se rendre compte que les coéquipiers de Gareth Bale n'ont pas des masses d'occasions de marquer dans un match. Quelques offensives bien senties, et c'est suffisant pour avoir une moyenne de 1,75 but par match. Pour inscrire leurs huit buts, les Belges ont eu besoin de 84 tirs dont 21 cadrés. À titre de comparaison, les Gallois ont frappé seulement 44 fois au but, pour 11 tirs cadrés, avec sept buts à la clé. Si les Dragons parviennent à être aussi adroits en quarts de finale, la Belgique peut trembler.

[HR…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant