Les clés de Pays-Bas-France

le
0
Les clés de Pays-Bas-France
Les clés de Pays-Bas-France

Le gros morceau des éliminatoires pour le Mondial est arrivé pour les Bleus, qui croisent le fer contre les Hollandais à Amsterdam. Couper leur jeu, puis appuyer très fort pour les lessiver : après tout, la recette pour presser des oranges n'est pas si compliquée.

  • Que faire de Paul ?

  • Les bruits qui courent en ville disent que la Pioche est rouillée. Est-ce la réalité, ou une nouvelle illustration de cette spécialité française qui nous conduit à chercher les problèmes où ils ne sont pas, pour le plaisir de râler et de lancer des débats interminables ? Depuis un été dont il est sorti avec une pancarte " Coucou, je vaux 120 millions d'euros " collée dans le dos, Pogboum tabasserait moins que prévu. " Il fait pschitt ", aurait dit Jacques Chirac. Sujet à trop de pression pour certains, moins talentueux qu'on voudrait le croire et donc carrément surcoté pour d'autres, ou encore mal utilisé dans le système de Deschamps... En bref, à chacun a sa théorie. À Deschamps de calmer les ardeurs des observateurs qui savent tout mieux que tout le monde, et surtout de mettre son Paulo sur orbite. Car en plus de jouer dans un Manchester United à la rue, le pire serait que Pogba développe un spleen en équipe de France.



  • Trouver notre point G

  • Le vieux fantasme d'une paire d'attaquants qui jouent à la fois ensemble dans un grand club européen et en équipe de France est en train de se réaliser. Griezmann et Gameiro ont régalé face à la Bulgarie et la doublette a de bonnes chances de s'imposer sous le maillot bleu sur la durée. Dans le système de Deschamps, ils ont en plus la chance d'avoir moins d'efforts défensifs à fournir. Profiter de l'aisance et de la folie de Griezmann, puis filer les bons ballons à Gameiro pour que son efficacité devant le gardien fasse la différence sera une obligation pour faire sauter les verrous de la défense néerlandaise. " C'est une entente qui se fait naturellement, on n'a pas forcé les choses. Depuis que je suis arrivé à l'Atletico Madrid, on discute beaucoup, on est souvent ensemble. On se cherche beaucoup sur le terrain ", analyse simplement Gameiro. Sa place en équipe de France repose-t-elle uniquement sur la réussite de son association avec Grizou ? En tout cas, si Gameiro flanche un jour, Giroud et Gignac sont toujours dans les parages pour récupérer la…





    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant