Les clés de Manchester United - Arsenal

le
0

Un beau paquet de blessés, des interrogations des deux côtés et la perspective d'un scénario tendu de bout en bout au menu de ce Manchester-Arsenal. Le tout saupoudré d'une pique savoureuse de dernière minute du Mou à l'encontre d'Arsène. José, un homme définitivement attaché au respect des traditions.

José vs Arsène


Huit victoires, six nuls, une défaite. José Mourinho a clairement un ascendant sur le Français. Wenger a gagné son dernier titre de champion d'Angleterre en 2004. Depuis, The Special One en a remporté trois, en ayant pourtant passé cinq années en dehors du Royaume. Les Gunners sont bien au-dessus des Red Devils lors de ce premier tiers de saison grâce à une ligne d'attaque plus tranchante et un Mesut Özil en grande forme. Mais tout ceci ne sera peut-être que peu de choses face à l'avantage historique acquis par Mourinho.


Une supériorité que The Special One transmettra à ses joueurs via un principe simple, celui des vases communicants. Et la réciproque se vérifiera du côté de Wenger. Ainsi, plus qu'un bras de fer tactique, le match Mourinho-Wenger est d'abord l'affrontement de deux personnalités. L'un ringardise l'autre depuis plus d'une décennie. Et la concorde qui semblait revenue entre les deux hommes est déjà sur le point de s'effriter. Le Mou a lancé juste avant la rencontre : "Je pense que Wenger est respecté par les autres. Ce n'est pas mon cas, alors que mon dernier titre de champion remonte à dix-huit mois, pas à dix-huit ans." Ce samedi après-midi, le long des bancs de touche d'Old Trafford, le respect sera donc redevenu une notion accessoire.

Youtube
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant