Les clés de Juventus-Lyon

le
0

Deux semaines après avoir été tout proches d'obtenir un résultat face à Turin, les Lyonnais se rendent en Italie pour prouver qu'ils en sont capables. Entre une défense encore tendre, une battle de 3-5-2 et un Buffon en pleine forme, l'OL a quand même des raison d'espérer.

La défense lyonnaise peut-elle faire le poids ?


"Je pense que l'assise défensive est l'une des bases pour avoir des résultats sur la durée en championnat et encore plus en Ligue des champions, disait déjà Bruno Génésio avant la première confrontation entre Lyon et la Juve. Donc on se doit de retrouver une sécurité défensive. On doit retrouver un bloc équipe beaucoup plus compact, beaucoup plus agressif, beaucoup plus solidaire." Au-delà du bloc dans son ensemble, c'est bien la ligne défensive censée protéger Anthony Lopes qui va être scrutée... et testée par ce qui se fait de mieux en Europe. Car si la charnière centrale Adama Diakhaby/Emanuel Mammana, puis Adama Diakhaby/Mapou Yanga-Mbiwa a plutôt envoyé des signaux rassurants à Toulouse, ce n'est pas Óscar Trejo ou Martin Braithwaite qui seront en face, cette fois.


Non, ce sera Gonzalo Higuaín, sept buts en onze journées de Serie A, et Mario Mandžukić, vainqueur de la C1 2013. Bref, Mammana et Diakhaby, même pas vingt ans de moyenne à eux deux, vont devoir s'inventer une expérience en conservant l'enthousiasme de leur jeunesse s'ils ne veulent pas se faire enrhumer. À leur côté, Nicolas Nkoulou ou Yanga-Mbiwa devront bannir les grossières erreurs techniques ou de concentration dont ils sont coutumiers pour rassurer leurs cadets. Parce qu'on connaît le réalisme italien, hein. Et contre une défense qui a encaissé davantage de pions que Nancy en championnat, ça peut faire mal.


Fatigués, les Turinois ?


En apparence, la question ne se pose pas. La Vieille Dame est habituée à jouer tous les trois jours, et nous ne sommes qu'au mois de novembre. N'empêche que la Juve vient d'enchaîner trois rencontres en une semaine, et pas des moindres : un déplacement à Milan, où elle s'est inclinée après une belle bagarre (1-0), un succès pas si évident que le score ne le laisse entendre à domicile face à la Sampdoria (4-1) et l'intense réception de Naples ce week-end (victoire 2-1 dans la douleur). Durant ce…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant