Les clés de France-Roumanie

le
0
Les clés de France-Roumanie
Les clés de France-Roumanie

Après des mois de préparation, les Bleus de Didier Deschamps entament leur compétition ce vendredi soir au Stade de France face à la Roumanie. Attendus au tournant, Lloris et ses coéquipiers n'ont pas le droit à l'erreur.

Savoir gérer la pression


C'est à peine croyable, mais ça y'est. Nous sommes le 10 juin 2016 et ce soir, l'équipe de France entame son Euro 2016 face à la Roumanie. Oui, il s'agit bien de son Euro. Parce que les Bleus joueront à domicile, parce que le pays entier est prêt à les accueillir et surtout parce que l'équipe de France est favorite. Un statut lourd à porter. Un costume immense qu'il faudra endosser dès ce soir au Stade de France. En face, l'équipe de Roumanie n'aura elle pas grand-chose à perdre, comme dirait l'autre. Un statut d'outsider est toujours plus simple à supporter puisqu'on ne peut qu'avoir une bonne surprise. En revanche, un faux pas des Bleus et tout le pays est prêt à leur tomber dessus. C'est tout le problème de l'équipe de France depuis quelques années : elle est constamment liée à des polémiques extra sportives qui la condamnent à de beaux exploits sportifs. Un mauvais résultat ce soir et c'est tous les vieux démons, les analyses bas de gamme et les avis des "experts" qui ressortiront demain. Alors la première clef d'un match réussi, c'est bien évidemment la gestion de la pression. Heureusement, le staff et les joueurs ont l'air détendus et conscients de l'enjeu. Comme le diront les professeurs de lycée à leurs élèves qui passeront le bac dans quelques jours : "Transformez votre stress en énergie positive."

Sécurité = atomisez-les


Tout le monde le sait, la Roumanie est une équipe défensive. Un bloc équipe robuste. Le meilleur même, puisque les Roumains n'ont encaissé que deux buts sur toute la phase de qualification pour cet Euro. Alors, on pourrait dire que les Bleus doivent "éviter le piège", ne pas "sous estimer leur adversaire", "éviter la complaisance". Mais on a assez confiance en l'équipe de France et en son sélectionneur pour savoir que les Bleus sont prêts. Certes, la défense roumaine est impressionnante, mais l'attaque des Bleus l'est encore plus. On ne doute pas une seconde qu'Antoine Griezmann placera deux ou trois accélérations bien senties, que Dimitri Payet ferra des merveilles sur coups de pied arrêtés et que N'Golo Kanté sera là pour jouer au douanier dans le rond central. Alors ce vendredi pour ne pas se faire peur, les Bleus doivent simplement jouer leur coup à fond et éclater cette équipe…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant