Les cinq recettes du titre de Chelsea

le
0
Les cinq recettes du titre de Chelsea
Les cinq recettes du titre de Chelsea

Cette saison, Chelsea n'aura finalement laissé que très peu de place au hasard en Premier League. Confortablement installés à la première place depuis le début de l'exercice, les Blues ont maintenu un rythme de patron pour s'offrir la cinquième couronne nationale de leur histoire. Cinq recettes pour analyser ce titre.

Un mercato d'été de classe mondiale Pour la deuxième saison de Mourinho depuis son retour au bercail, Chelsea voulait à tout prix renouer avec les sommets, et s'en est donné les moyens l'été passé. Après la vente juteuse de David Luiz au PSG, les Blues ont renforcé l'équipe à chaque poste avec des joueurs de classe mondiale. Et avec succès. Ainsi, Courtois, potentiellement dans les trois meilleurs spécialistes de son poste, est venu reprendre la place de Čech dans les bois, quand Fàbregas, meilleur passeur de la saison avec 17 unités, a pris sa place au milieu, alors que Diego Costa, troisième meilleur buteur de Premier League avec le meilleur ratio but/match (0,79), est venu étaler sa palette en pointe. À cela, on peut ajouter l'explosion de Matić, qui, bien qu'étant arrivé l'hiver précédent, n'avait pas encore eu la chance de montrer l'étendue de son talent sur un exercice complet, et des remplaçants de luxe : Filipe Luís, Kurt Zouma, Loïc Rémy, et Didier Drogba. Bref, des recrues qui transformeraient n'importe quelle équipe en véritable machine de guerre.
Un début de saison canon L'an passé, les Blues avaient quelque peu patiné en début de saison, en concédant deux défaites et trois nuls sur les onze premières journées. Tout le contraire de cette saison. Forts d'un début d'exercice canon, ils ont profité des balbutiements d'Arsenal, Manchester United et Liverpool en début de saison pour s'emparer de la première place du classement dès la troisième journée - pour ne la lâcher qu'une fois, après le naufrage 5-3 à White Hart Lane. Il faut dire que les Blues ont maintenu un rythme incroyable, puisqu'ils comptent aujourd'hui 24 victoires, huit nuls, mais surtout seulement deux défaites sur l'ensemble de l'exercice en cours. À domicile, les trois pires résultats de l'ogre Chelsea sont trois nuls, face à Manchester City, Burnley et Southampton. Un vrai rythme de champion.
Une défense intraitable Si Chelsea est sacré aussi tôt, il le doit en grande partie à sa défense, intraitable toute la saison durant. Le naufrage de White Hart Lane mis à part donc, le quatuor Courtois - Terry - Cahill - Ivanović n'a jamais vraiment eu l'air d'être dépassé par les attaquants adverses. Meilleure défense de la saison avec 27 buts encaissés, les Blues ont également gardé leur cage inviolée lors de seize…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant