Les cinq recettes du titre de Boca Juniors

le
0
Les cinq recettes du titre de Boca Juniors
Les cinq recettes du titre de Boca Juniors

Il est revenu, il a vaincu. Carlos Tévez et ses coéquipiers de Boca ont remporté le championnat d'Argentine, à une journée de son terme. Rodolfo Arruabarrena, entraîneur des "Xeneizes" a su reconstruire une équipe sans relief, affaiblie par le scandale de la Bombonera. Un titre tant attendu depuis quatre ans.

Le départ d'Osvaldo

Il est arrivé avec son étiquette de rock-star et a accaparé le paysage médiatique argentin avec ses frasques extra-sportives. Une orgie organisée dans un hôtel avant un match, une clope en terrasse captée par des paparazzi, un scandale avec son ex-femme, un contrat à 480 000 dollars par mois : non, recruter Pablo Osvaldo n'était vraiment pas une bonne idée pour Boca Juniors. Celui qui se présente comme le plus grand supporter de Boca a marqué sept buts en seize matchs, mais n'a jamais convaincu La Bombonera. Pire, il prenait la place d'attaquant bien plus méritants, comme Pavón ou Palacios. Alors qu'il galérait à s'associer avec l'attaquant italo-argentin, Calleri forme un superbe duo avec Tévez, profitant des défenseurs obnubilés par l'ancien de la Juventus. C'est simple, depuis qu'Osvaldo a rejoint Porto, Jonathan Calleri flambe. Auteur de dix buts, l'attaquant argentin ne devrait pas faire long feu en Argentine. Des offres de clubs anglais auraient été refusées lors du précédent mercato. Et puis, pour le plaisir, on peut se remettre son but en coup du foulard.

Un Vine Maradoneano Rabona y Gol de Calleri mas el Festejo del Dié
https://t.co/11t1qJOCvr

— El PiBe De Oro (@ElPiBeDeOro_10) 23 Juillet 2015

Le retour de Carlos Tévez

Il l'avait annoncé. Il voulait "rendre ce que Boca lui avait donné". Il a quitté la Juventus sur un échec en finale de Ligue des champions avec une idée en tête : faire exploser la Bombonera, et offrir à Boca Juniors un titre attendu depuis quatre ans. En à peine douze matchs de championnat, Tévez a transformé une équipe fragile en machine à gagner. Outre ses cinq buts en championnat et quatre en Copa Argentina, l'influence de Tévez sur le jeu de Boca est conséquente. Placé en pointe avec Calleri et derrière l'excellent meneur uruguayen Nicolás Lodeiro, "l'Apache" s'octroyait le droit de se balader sur le terrain. Peu habitués à affronter un joueur de cette classe, beaucoup d'entraîneurs ont opté pour un rugueux marquage individuel. Ce à quoi "Carlitos" a répondu par quelques…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant