Les cinq hommes du titre du Bayern Munich

le
0
Les cinq hommes du titre du Bayern Munich
Les cinq hommes du titre du Bayern Munich

En battant Ingolstadt samedi, le Bayern Munich est devenu le premier club allemand à réussir la passe de 4 depuis l'instauration de la Bundesliga en 1963. Voici les cinq artisans de ce titre historique.

Jérôme Boateng

Il n'a joué que la première partie de la saison, la faute à une vilaine blessure aux adducteurs contractée en janvier, et pourtant, sans lui, le Bayern ne serait sans doute pas champion. Car pendant les cinq premiers mois, Boateng a été de tous les bons coups. Défensifs évidemment mais aussi offensifs. S'il y a quelque chose dont Pep Guardiola peut être extrêmement fier, c'est d'avoir complètement transformé le jeu du Berlinois. "Guardiola est le premier coach à m'avoir vraiment appris qu'un défenseur était aussi important pour placer une attaque " , avait avoué Boateng à Frankfurter Allgemeine Zeitung. Son chef d'œuvre ? Le match aller contre le Borussia Dortmund où il aura écœuré Thomas Tuchel avec ses passes millimétrées au-dessus de la défense et ses transversales de forain. On soupçonne Mats Hummels et les autres d'en faire encore des cauchemars.


Robert Lewandowski

Il y a évidemment eu ces 5 pions en 9 minutes face à Wolfsburg. Et s'il n'y avait eu que ça, Lewandowski aurait quand même marqué cette saison de Bundesliga de son empreinte. Mais comme le Polonais a empilé une vingtaine de buts en plus, on peut sans exagérer dire que le beau Robert a été le meilleur joueur du championnat cette saison. Même lorsqu'il a semblé en dedans, comme en cette fin de saison, Lewa n'a jamais rien lâché. Cette année, il a gagné en tout et surtout en régularité. Grâce à une hygiène de vie irréprochable, le natif de Varsovie peut aussi se targuer d'être un des rares joueurs du Bayern à n'avoir quasiment pas visité l'infirmerie de la saison. D'années en années, Lewandowski devient de plus en plus parfait. Philipp Lahm et Manuel Neuer seraient d'ailleurs prêts à l'accueillir dans leur bande de cyborgs.

Youtube

Thomas Müller

Toujours plus fort, toujours plus populaire, toujours plus dingue, Thomas Müller n'a clairement pas levé le pied cette saison. Pour preuve, il signe sa première année à…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant