Les cinq hommes du titre de la Juventus

le
0
Les cinq hommes du titre de la Juventus
Les cinq hommes du titre de la Juventus

Grâce à la victoire 1-0 de la Roma face au Napoli, la Juventus est sacrée championne d'Italie pour la cinquième fois d'affilée. Voilà les cinq artisans du Scudetto.

Gianluigi Buffon


On ne le présente plus et on ne devrait même pas justifier à quel point il est important pour la Juve. Car, à 38 ans, Gigi est plus frais que jamais, la preuve en est avec son record d'invincibilité en Serie A décroché après 973 minutes sans encaisser de but. Et les exemples de ses interventions décisives sont nombreux cette saison, les plus récentes étant contre le Milan, contre qui il fait son rabat-joie face à Balotelli, ou encore dimanche contre la Fiorentina, quand il effectue une double parade sur le penalty de Kalinic. Son importance au sein de la formation bianconera n'est plus contestable, même aux yeux des médisants qui l'envoyaient déjà à la retraite l'été passé à cause de précédentes saisons soi-disant " pas si exceptionnelles que ça ". Mais si on peut utiliser cet argument, c'est parce que Buffon nous a habitué à un certain niveau et une classe qui restera pendant un bon bout de temps inégalable. En termes de chiffres, il a laissé passer le ballon à neuf reprises jusqu'à la dernière défaite de la Juve, contre Sassuolo, fin octobre, pour autant lors du reste de la saison. Mieux vaut ne pas penser au moment où il décidera de raccrocher les gants.

Paul Pogba


Le début de saison a été compliqué pour Pogboom, et le pesant numéro 10 sur le dos, hérité de Carlos Tevez, ne l'a en rien aidé. Le départ de Pirlo et les blessures de Marchisio et Khedira les premiers mois l'ont contraint à porter seul le milieu de terrain de la Juventus, ce qu'il n'est pas parvenu à faire malgré son immense talent. Il faut aussi dire que ce n'est pas son travail de faire tourner tout l'entrejeu, ce que beaucoup n'ont pas compris. Son véritable rôle s'est révélé par la suite, lorsqu'il a enfin pu évoluer avec des joueurs de qualité qui le déchargent de certaines missions, surtout défensives. Avec une attitude beaucoup plus verticale dans les phases offensives, il a planté huit buts et délivré douze passes dé, ce qui est bien plus que ce qu'on lui demande. Et ne parlons même pas de ses délicieux gestes techniques qui…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant