Les cinq dossiers chauds de l'épargne pour le nouveau gouvernement Valls

le
5

(lerevenu.com) - Bourses Le jour de la démission du gouvernement le CAC 40 termine la journée avec le plus fort gain des marchés (+ 2,1% en clôture). L'OAT dix ans atteint même un point bas historique à 1,19%. La nomination d'une équipe restreinte plus soudée est jusqu'ici saluée par les marchés. Elle devrait, tôt ou tard, revoir la fiscalité des plus-values mobilières, trop complexe et à l'origine de nombreuses questions d'internautes. 

Assurance vie Les nouveaux fonds « euro croissance » et contrats « vie génération » devraient être prochainement proposés par la majorité des assureurs. En attendant les décrets d'application se font attendre. Le changement de gouvernement ne peut que retarder un peu plus leur publication. Le nouveau ministre de l'Economie devrait avoir à c½ur de ne pas déstabiliser le placement favori des Français. 

Immobilier Le gouvernement Valls II devrait reprendre à son compte le plan de relance du logement préparé par l'ancienne équipe, même si de nouveaux arbitrages se dessinaient hier soir. La présentation des mesures de relance initialement prévue pour cette semaine pourrait être reportée de quelques jours. L'atonie de la construction et la nécessité d'agir vite ne sont contestés par personne. Seuls les moyens à mettre en ½uvre divergent. Les propriétaires, dans leur grande majorité, sont déroutés par la durée de détention de trente ans pour profiter de l'exonération sur les plus-values immobilières.

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6194462 le lundi 25 aout 2014 à 18:27

    Mettre aux normes handicapés tous les appartements neufs est un non sens économique. Tous ces discours larmoyants, on en a marre !

  • M6283175 le lundi 25 aout 2014 à 17:44

    Lorant21, quelle belle mentalité.... suppression des aménagements handicapés, d'après vous ces personnes n'ont pas le droit d'essayer de vivre comme vous, alors qu'elles sont déjà en souffrance. J'espère pour vous que la vie ne vous fera pas regretter votre manque de compassion envers vos semblables !!!

  • M2421456 le lundi 25 aout 2014 à 17:43

    Qui a les moyens de relancer l'immobilier en France ? seulement les investisseurs privés.Si le gouvernement ne le comprend pas et ne rétablit pas rapidement de avantages fiscaux en contrepartie du risque long terme pris par les investisseurs, nous resterons au point mort.Il faut également rééquilibrer les droits entre propriétaires et locataires. A trop vouloir protéger les locataires, les biens sont retirés du marché et les tarifs augmentent.

  • pichou59 le lundi 25 aout 2014 à 17:34

    qu'il supprime tous les privilèges des ELUS et Cie................

  • lorant21 le lundi 25 aout 2014 à 17:24

    Favoriser investissement dans les entreprises (Bourse ou AV), défavoriser l'immobilier (mais en baissant les prix par la suppression de nombreuses contraintes: aménagements handicapés, parkings, etc..).