Les cinq astuces de Di Maria pour gagner la Ligue des Champions

le
0
Les cinq astuces de Di Maria pour gagner la Ligue des Champions
Les cinq astuces de Di Maria pour gagner la Ligue des Champions

A la veille du coup d'envoi de la Ligue des Champions pour le PSG face à Malmö, Angel Di Maria livre sa recette pour remporter la compétition.

Ne prendre aucun match à la légère

En phases de poules, des équipes semblent beaucoup plus modestes que d’autres. C’est le cas par exemple de Malmö. Angel Di Maria explique dans Le Parisien que c’est justement de ces équipes qu’il faut se méfier le plus. « Je pense qu’il faudra faire un sans-faute à domicile pour finir premier parce qu’à l’extérieur, c’est difficile, même si nous devrons y faire des résultats. » L’Argentin connaît une méthode infaillible pour ne prendre aucun adversaire de haut : aborder la C1 comme si c’était la première fois. « Je pense que ce sera la même émotion qu’à chaque fois depuis mon premier match avec Benfica. C’est une compétition magique. Tout le monde attend le tirage avec impatience. Ensuite, toutes les équipes espèrent bien débuter. Et puis, il y a la musique avant le match. »

Ne pas offrir de faille à l’adversaire

Cela peut paraître logique mais Angel Di Maria tient à le rappeler à la veille de l’entrée en lice du PSG face à Malmö : en Ligue des Champions, le moindre détail compte. Et toute erreur se paye au prix fort. L’ancien joueur du Real Madrid prend d’ailleurs en exemple l’élimination des Parisiens, la saison dernière face au Barça, pour appuyer son argumentation. « Il n’y a pas de recette miracle mais une des choses importantes, c’est de ne pas commettre la moindre erreur car en face, ce sont des joueurs très talentueux, avec beaucoup d’expérience. C’est ce qui est arrivé la saison dernière à Paris contre Barcelone en quarts de finale, avec deux erreurs qui ont coûté très cher. Avec Madrid, c’est la même chose. Mais s’ils commettent des erreurs, nous aussi, avec notre équipe, pourrons leur faire mal. »

Faire bloc en toute situation

Pour Angel Di Maria, vainqueur de la compétition avec le Real Madrid en 2014, une Ligue des Champions se gagne avant tout collectivement. L’Argentin ne cache pas que les individualités possèdent une grande part dans la victoire finale mais que l’équipe doit toujours primer. « Il faut aussi s’appuyer sur un groupe très uni, c’est une des conditions les plus importantes », avoue Di Maria, conscient que le vainqueur doit également compter sur un peu de réussite et ne pas connaître de baisse de régime. « Pour gagner la Ligue des Champions, il faut un peu de chance et faire les meilleurs matchs possible. »

Aborder la compétition avec beaucoup d’ambition

Angel Di Maria ne s’en cache pas. S’il a souhaité rejoindre le Paris Saint-Germain, c’est en premier lieu pour aider le club parisien à remporter sa première Ligue des Champions. L’Argentin sait que beaucoup de recrues parisiennes avaient annoncé le même objectif en arrivant à Paris et qu’elles n’y sont pas parvenues. Mais il martèle que c’est en gardant cette victoire finale en C1 en ligne de mire que le PSG finira par atteindre son but suprême. « Nous avons beaucoup de bons joueurs, nous avons beaucoup d’ambition et je suis venu pour aider cette équipe, comme d’autres avant moi, à gagner cette compétition. »

S’appuyer sur ses meilleurs joueurs

Lorsqu’il est question de Ligue des Champions, les mêmes noms reviennent souvent : Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Sergio Agüero… Angel Di Maria connaît bien les trois joueurs mais il est certain qu’à ces stars d’une autre dimension, il convient d’ajouter le nom de Zlatan Ibrahimovic. Aujourd’hui coéquipier du géant suédois, l’Argentin le place au même niveau que Messi ou Ronaldo. « Franchement, je suis impressionné par la qualité de sa technique et de ses mouvements. C’est du même niveau que Leo (Messi) ou CR7. Ce sont des joueurs qui, près de la surface, peuvent te faire la différence. » Ce type de joueur-clé qui peuvent permettre à un club de soulever la Ligue des Champions, estime l’ancien milieu offensif de Manchester United, certain que Marco Verratti a tout lui aussi pour devenir un jour l’un des meilleurs footballeurs au monde. « Marco Verratti, lui aussi, est un joueur très impressionnant. En plus, il est très jeune et peut aller très loin. »

Pour lire l'interview complète d'Angel Di Maria, cliquez ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant