Les Chypriotes grecs saluent l'élection du modéré Akinci

le
0

NICOSIE, 27 avril (Reuters) - Le président chypriote grec a salué lundi l'élection dans la partie turque de l'île, divisée depuis 1974, du président Mustafa Akinci qui s'est engagé à relancer des pourparlers de paix bloqués depuis six mois. "Nous avons enfin l'espoir que ce pays pourra être réunifié", a déclaré Nicos Anastasiades. Mustafa Akinci, candidat classé à gauche qui se présentait sous l'étiquette d'indépendant, a obtenu 60,3% des voix, loin devant le président sortant, le conservateur Dervi Erolu. Les pourparlers en vue de la réunification entre les deux parties de Chypre, la République de Chypre, membre de l'Union européenne, et la République turque de Chypre du nord, reconnue seulement par Ankara, sont au point mort depuis octobre dernier, les Chypriotes grecs protestant contre la recherche par la Turquie de gisements d'hydrocarbures au large de l'île. Maire de Nicosie dans les années 1980, Mustafa Akinci avait tenté un rapprochement avec son homologue grec à une époque où les deux parties de l'île n'entretenaient aucun contact. Il a également souhaité entretenir des relations d'égal à égal avec la Turquie, une requête visiblement peu appréciée par le président turc Tayyip Erdogan. "Qui a combattu pour le nord de Chypre ?" a lancé le chef de l'Etat turc. "M. Akinci pense-t-il pouvoir affirmer qu'il s'est battu tout seul? Nous continuerons à envisager nos relations comme une mère qui s'occupe de son enfant", a ajouté Recep Tayyip Erdogan lors d'une conférence de presse à Ankara. Le nord de Chypre a été envahi en 1974 par l'armée turque à la suite d'un coup d'Etat mené à Nicosie par des officiers grecs soutenus par Athènes. (Michele Kambas; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant