Les chômeurs espagnols se ruent sur les vendanges

le
0
En France, les producteurs de vin espèrent qu'ils réussiront fin septembre à mobiliser les chômeurs français.

Surtout ne pas rester à attendre que les jours meilleurs arrivent.. Alors que le taux de chômage dans la péninsule ibérique se situe toujours au dessus des 26 %, les sans-emploi espagnols sont prêts à tout pour travailler et se tournent actuellement de plus en plus vers les vendanges pour tenter de garder le pied à l'étrier. Et investissent un secteur jusqu'alors dévolu aux immigrés temporaires qui, eux, ont tendance à le délaisser.

Preuve sur l'île de Tenerife, dans les Canaries, où les chômeurs sont de plus en plus nombreux à être attirés par une récolte annoncée cette année comme exceptionnelle. «Ce n'est pas mon métier, mais au moins c'est un travail, et c'est à l'air libre», explique Alejandro Garcia, 45 ans. Avant d'être licencié il y a deux ans, Alejandro exerçait son métier de pâtissier dans le village d'à côté. Même son de cloche de Moha...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant