Les Chinois privent Obama de tapis rouge

le
7
Le président Obama à son arrivée à l'aéroport international de Hangzhou Xiaoshan, le 3 septembre.
Le président Obama à son arrivée à l'aéroport international de Hangzhou Xiaoshan, le 3 septembre.

Le « red carpet gate », survenu samedi, à l’arrivée du président américain sur le sol chinois, est le reflet de frictions palpables entre Washington et Pékin.

Pour le dernier voyage en Chine de sa présidence, Barack Obama a été… privé de tapis rouge à son arrivée au sommet du G20 de Hangzhou, samedi 3 septembre. L’image du président, descendu de son avion par l’arrière d’Air Force One – par un escalier plus court qu’il utilise quand il arrive dans un pays à risques –, a nourri les débats tout le week-end.

Les chefs d’Etat qui l’ont suivi – M. Obama est arrivé le premier – ont pour leur part emprunté l’escalier d’honneur, recouvert d’un tapis rouge. Ce « red carpet gate » (« scandale du tapis rouge »), est le reflet de frictions palpables entre les Etats-Unis et la puissance chinoise montante.

Les couacs protocolaires ne se sont pas arrêtés là. Susan Rice, la conseillère à la sécurité nationale de M. Obama, a été empêchée un moment de rejoindre le président. Les Chinois « ont fait des choses qui n’étaient pas anticipées », reconnaîtra-t-elle. Puis une responsable de la presse à la Maison blanche s’est accrochée avec un officiel chinois. « Vous êtes en Chine, c’est notre aéroport », lui a répondu celui-ci. Les images de l’échange sont devenues virales aux Etats-Unis. La blogosphère nationaliste chinoise, elle, en a fait un héros.

« Toujours aussi classe, la Chine ! » Dans l’après-midi, une nouvelle algarade a éclaté entre les agents de sécurité américains et les officiels chinois cette fois pour l’accès au lieu des discussions entre M. Obama et son hôte, le président Xi Jinping – « on a craint un moment que la confrontation devien...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • remimar3 il y a 3 mois

    Les chinois sont friands de symboles pour suggérer à leurs partenaires de les prendre au sérieux. Espérons que la subtilité "proverbiale" des dirigeants US leur permettra de capter le message.

  • stricot il y a 3 mois

    (exact pascalcs)

  • stricot il y a 3 mois

    C'est pas comme si les US traitaient depuis des annees la Chine comme une menace a leur supremacie... Voir les propos d'Obama au sommet APAC a Manille l'annee derniere: des fregates US en plus dans la mer de Chine pour proteger les pays asiatiques de la Chine. Par ailleurs, les mesures de securite a son arrivee a Manille etaient delirantes (hotel Sofitel sous blocus pendant 1 semaine, employes interdits de sortir).

  • goufio2 il y a 3 mois

    A j'ai oublié l'info c'était l'absence de tapis rouge! Ça c'était important. Par contre aucune communication sur le marché des changes qui est pourtant au menu, il est vrai que c'est un sujet "mineur". Enfin on en reparlera entre initiés.

  • pascalcs il y a 3 mois

    L'arrogance des agents de sécurité et des journalistes américains qui suivent les déplacements officiels de leur Président et qui prennent le reste du monde pour des clowns est de (mauvaise) réputation mondiale. Pour une fois ils auront compris que "l'exceptionellistan" ne dicte pas ses lois partout et selon son bon vouloir. Bravo aux Chinois pour le leur rappeler.

  • goufio2 il y a 3 mois

    C'est tout comme info ?Alors pourquoi tout ce tintouin des 20 pays qui le composent alors que c'est un forum sans statuts ni permanents ?

  • borzeixa il y a 3 mois

    « Vous êtes en Chine, c’est notre aéroport » ben oui on est dans un pays communiste.....