Les chinois prennent goût à l'or

le
0

Commodesk - Hong Kong sert de base arrière aux fortunes chinoises, et les mouvements de l'or entre le territoire et la Chine continentale traduisent l'appétit pour le métal jaune.

D'une année sur l'autre, les importations d'or depuis Hong Kong vers le continent ont augmenté de 400 tonnes, un quasi-doublement, d'après les statistiques douanières, qui ne reflète qu'une partie du phénomène. En 2009, elles se limitaient sur l'année à 45 tonnes, pour une demande totale d'or en Chine de 450 tonnes.

D'après Gérard Schubert, analyste chez NDB Bank, les acheteurs chinois se protègent ainsi de la remontée de l'inflation, au plus haut depuis sept mois. A 1.675 dollars l'once à Londres le 7 février, l'or est discompté par rapport à son plus haut de 1.791 dollars du 4 octobre dernier.

274 tonnes d'or ont aussi transité, en sens inverse, du continent vers Hong Kong. Par conséquent, le flux net vers la Chine se réduit à 557,4 tonnes, ce qui constitue malgré tout un record, d'après les calculs des services statistiques de Hong Kong.

Quelques 114 tonnes d'or ont quitté le territoire en décembre, tandis que 19,6 tonnes rejoignaient les banques de Hong Kong.

La Chine a produit 403 tonnes d'or en 2012, + 11,6% sur un an selon la China Gold Association, tandis que la demande était de l'ordre de 1.050 tonnes (contre 761 tonnes en 2011).

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant