Les Chinois paieront une (petite) partie de nos retraites

le
15

La dette sociale de la France pourra être émise en yuan. Elle est jusqu'à présent financée en grande partie en euros, mais aussi en dollars ou encore en yen japonais.

L'épargnant chinois pourra bientôt acheter des titres de notre dette sociale en yuans. La Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades, organisme chargé d'écouler la dette sociale auprès des investisseurs) a annoncé ce jeudi un partenariat avec la Banque of China pour l'émission de titres de dette sociale - des obligations, en termes financiers - en yuan. Aujourd'hui, près de 77 % de la dette sociale est détenue par des investisseurs internationaux.

«Nous sommes très heureux d'être en mesure de proposer désormais à nos investisseurs, à la recherche d'actifs sécurisés et liquides, des obligations en renminbi (ou yuan, NDLR), une devise de référence de plus en plus utilisée pour les échanges commerciaux et financiers à l'échelle internationale», a déclaré Patrice Ract Madoux, président du conseil d'administration de la CADES. Des ménages japonais détiennent déjà de la dette sociale française (en toute petite quantité).

La dette sociale française est constituée des déficits de la Sécu accumulés au fil des ans. Encore cette année, près de 10 milliards d'euros ont été transvasés des comptes de la Sécu vers la Cades. A elle de convaincre les investisseurs internationaux et français d'acheter des bouts de cette dette, sous forme d'obligation à plus ou moins long terme. Elle les rembourse ensuite grâce aux recettes de la bien nommée contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS, «petite s½ur» de la CSG), à la CSG, et au prélèvements sociaux sur les revenus du capital, entre autre.

La Cades devrait s'éteindre en 2024

La dette sociale s'élevait, en début d'année, à 162 milliards d'euros. Cette dernière a déjà amorti 84,1 milliards d'euros depuis sa création, en 1996. Il lui reste 132,6 milliards d'euros à rembourser. Il y a une chance sur deux pour qu'elle y parvienne d'ici à 2024 - et disparaisse du même coup. Si, surtout, les déficits de la Sécu disparaissent d'ici là. «Juridiquement, il n'y a pas de date de mort de la Cades», aime à répéter Patrice Ract Madoux. Ce sont les services de l'organisme qui estiment, vu le volume de dette à amortir et l'évolution des taux d'intérêt, la date de fin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brun3686 le lundi 15 déc 2014 à 14:05

    titre racoleur : aucun lien entre la CADES et les retraites

  • titresyl le mardi 9 déc 2014 à 11:53

    c'est simplement EFFRAYANT ....! nos politiK sont capable de tout ....

  • M2941863 le vendredi 5 déc 2014 à 12:31

    Pov france! je plains les français qui cotisent pour à la finalité ne rien recevoir en retour, si ce n'est une dette colossale qu'ils passeront à leur enfants...

  • fignar le jeudi 4 déc 2014 à 19:00

    On nous présente ça comme une bonne nouvelle ,mais à long terme le Yuan devrait s'apprécier beaucoup plus que l'euro donc faire augmenter fortement les sommes à rembourser .Ce sont des futur emprunts toxiques .

  • supersum le jeudi 4 déc 2014 à 16:28

    M2106408 Il y a erreur sur la personne je n'ai jamais cotisé pour une retraite par répartition, ma futur retraire est par capitalisation, et je payerai la CSG du moins tant que je resterai en France, je me tirerai avant qu'elle soit à 50%

  • supersum le jeudi 4 déc 2014 à 16:25

    Qu'importe pour les grabataires de Matignon d'ici que les jeunes auront la CDG à 50% pour financer leur retraite, ils ne seront plus de ce monde

  • supersum le jeudi 4 déc 2014 à 16:23

    Merci nos amis les chintoks !

  • loco93 le jeudi 4 déc 2014 à 15:07

    La France n'a plus d'ame, elle est gouvernée par l'Europe qui lui dicte sa feuille de route. Au commande de l'Europe se trouve des hommes qui n'ont pas été élus démocratiquement mais qui copinent avec les lobbyings, la finance et les ricains... Bref nous nous moquons de la chine mais nous vivons déjà dans une forme de dictature où le peuple se fait siphonné petit à petit!

  • M2106408 le jeudi 4 déc 2014 à 14:57

    @iedem12 de l'ironie teintée d'arrogance.L'ennemie à abbattre ce ne sont pas les "shintoks" mais tous ces politiciens vendus, voleurs et corrompus.

  • mlaure13 le jeudi 4 déc 2014 à 14:37

    Un SCOOP...Le dévoiement de l’éducation nationale par le PS…Non seulement le PS l’autorise, mais il en est l’instigateur !...A écouter jusqu’au bout et à transmettre au maximum, pour sauver nos enfants, s’il en est encore TEMPS…> http://www.youtube.com/embed/7waAbs5hDa0