Les Chinois auraient proposé des armes à Kadhafi 

le
0
Des sociétés chinoises auraient proposé au régime de Kadhafi d'acheter d'importantes quantités d'armes, et ce au mois de juillet, alors que la Libye était depuis longtemps sous le coup d'un embargo de l'ONU.

Décidément, le dossier libyen est pour les dirigeants chinois un casse-tête dont ils n'arrivent pas à se sortir. Ils restent partagés entre la peur de voir leurs intérêts compromis et leur répugnance à reconnaître des rebelles ayant fait tomber un autocrate «ami». Les dernières informations sur de présumées ventes d'armes chinoises à un Kadhafi aux abois ajoutent encore au terrible embarras de Pékin.

Selon les révélations du quotidien canadien Globe and Mail, les Chinois auraient proposé au régime de Kadhafi d'acheter d'importantes quantités d'armes, et ce au mois de juillet, alors que la Libye était depuis longtemps sous le coup d'un embargo de l'ONU pour de telles transactions. Des sociétés d'État chinoises auraient offert pour un montant total de 200 millions de dollars un joli catalogue, avec lance-roquettes, missiles antichars ou missiles sol-air portables, information peu plaisante pour les aviateurs de l'Otan. À des fins de discrétion, elles auraie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant