Les chiffres-clés de la saison de Liga

le
0
Les chiffres-clés de la saison de Liga
Les chiffres-clés de la saison de Liga

Voilà, c'est la fin du championnat d'Espagne. Un, dos, tres, le compte-rendu chiffré sur la saison de Liga. Un, dos, tres, Ricky Martin passe par là.

5. Parmi les cinq meilleurs buteurs du championnat, seuls le FC Barcelone (3) et le Real Madrid (2) parviennent à placer leurs joueurs. Derrière, Gareth Bale est huitième, avec 19 buts. Fainéant.

1,14. Le ratio but/match de Luis Suarez dans la Liga 2015-2016. Tranquille.

3. Comme le nombre de doigts touchés par les bisous de Suarez après chaque but.

12. Comme le nombre de penaltys inscrits par le Barça cette saison, sur 19 sifflés. En même temps, stopper Messi, Suarez ou Neymar sans faire faute, ce n'est pas une mince affaire.

15. Comme le nombre de passes décisives de Suarez, co-meilleur passeur de la saison avec son copain Messi, tranquilles. Koke reste le meilleur Espagnol, avec 12 caviars.

90. Comme le nombre de buts marqués par Suarez, Messi et Neymar réunis en championnat, sur 112 buts marqués par le Barça. Une certaine idée du mot poids.

0. Comme le nombre de victoires obtenues par le FC Séville à l'extérieur cette saison. Oui oui, le vainqueur de la Ligue Europa 2015-2016. La Liga, un championnat à trois équipes, vraiment ?

18. Comme le nombre de matchs nuls du Deportivo La Corogne sur 38 journées. Difficile de les Deportager.

18. Comme le nombre de buts encaissés par Jan Oblak. Le portier de l'Atletico de Madrid égale ainsi le record de l'ancien gardien de La Corogne, Paco Liaño, en 1993/1994. Prochaine étape pour cimenter le mur des Colchoneros : créer la fusion Liañoblak, pour tenter de passer sous les 10.


74. Comme le nombre de buts encaissés par l'Espanyol de Barcelone en 38 rencontres. Comment dit-on gruyère en catalan ?

300 000 000. En euros, la somme de point de départ pour toute négociation avec le Barça sur le prochain sponsor maillot pendant cinq ans. Joli business.

10. Comme le nombre de cartons rouges reçus par le Rayo Vallecano. Les Rayistas devancent Séville (8) puis Grenade, Valence et le Celta Vigo (7). Tous se sont maintenus, sauf la bande de Paco Jémez…
[BR…






















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant