Les chèques-vacances deviennent électroniques

le
0

Le e-Chèque-Vacances répond à une demande forte, les Français réservant de plus en plus leurs voyages sur Internet. À ce jour, une trentaine de professionnels seulement sont équipés pour accepter ce nouveau titre de paiement en ligne.

Après une expérimentation concluante lancée en janvier dernier, les Chèque-Vacances vont passer au numérique. L'Agence nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV), qui émet ces titres pour les comités d'entreprises, a officialisé ce mardi au salon professionnel du tourisme TOP Résa le déploiement de ce tout nouveau e-Chèque-Vacances. D'une valeur faciale de 60 euros, utilisable uniquement sur Internet, ce titre se présente toujours sous la forme d'un chèque papier. Mais pour l'utiliser en ligne et que le paiement soit sécurisé, chaque titre possède un encart imprimé avec une zone à gratter, indiquant des codes permettant de passer commande en direct. Il faut aussi l'envoyer au professionnel choisi pour ses vacances, en recommandé par précaution. Le bénéficiaire peut combiner le paiement par e-chèque et par carte bancaire.

Alors que 45% des Français partis en vacances l'an dernier ont réservé tout ou partie de leurs vacances sur Internet (selon le baromètre Raffour Interactif 2015), pouvoir dépenser ses chèques-vacances directement en ligne répond à un besoin grandissant. Dans sa version papier, le Chèque-Vacances ne permettait pas de saisir les opportunités exclusives du Web.

170.000 professionnels du tourisme et des loisirs

À ce stade, seuls une trentaine de professionnels du tourisme sont équipés pour accepter ces chèques, parmi lesquels Fram, Selectour Afat, Belambra Clubs, les Villages Clubs du Soleil, laStationdeSki.com et Partirseul.com. Ce chiffre devrait augmenter rapidement, selon l'ANCV, qui précise être en relation avec l'ensemble des acteurs du tourisme pour les convaincre de passer ce cap. «Accepter le e-Chèque-Vacances suppose que le professionnel mette en place une solution technique qui lui permette de l'accepter comme moyen de paiement», précise la porte-parole de l'Agence.

Lancé en 1982, sous la présidence de François Mitterrand, le chèque-vacances est devenu un dispositif majeur de la politique sociale française, d'une ampleur unique en Europe. Quelque 170.000 professionnels du tourisme et des loisirs l'acceptent en France (hébergement, transports, restauration…) et 3500 partenaires ont déployé les programmes d'action sociale de l'Agence.

En 2014, les Chèques-Vacances ont enregistré une augmentation de 2% de leur volume d'émission par rapport à 2013, atteignant 1,533 milliard d'euros. Cela correspond à la sixième année de hausse consécutive, même si l'ANCV tablait plutôt sur une augmentation de 3,5% du volume d'émission pour 2014.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant