Les chefs d'entreprise toujours plus inquiets

le
0
Les industriels voient les carnets de commandes se dégarnir, indique l'Insee. Les effectifs pourraient continuer à baisser.

Les chefs d'entreprise ne trouvent apparemment aucune raison de sortir de l'état d'esprit qui les fait broyer du noir depuis des mois. Les messages des patrons, petits et grands, se multiplient même ces dernières semaines, pour alerter sur la situation conjoncturelle et la politique économique du gouvernement.

De Carlos Ghosn, PDG de Renault, qui prévenait fin 2012 que «la conservation de l'emploi est liée à la compétitivité», à Bernard Charlès, le patron de Dassault Systèmes (contrôlé par le groupe Dassault, propriétaire du Figaro), qui dénonçait récemment «l'alourdissement de la fiscalité sur le capital», en passant par le Medef, l'Afep, CroissancePlus et autres organisations patronales, les chefs d'entreprise s'interrogent aujourd'hui sur le cap que compte désormais prendre l'exécutif. «Comment inciter les entrepreneurs à invest...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant