Les Chebab menacent d'attaquer encore le Kenya

le
0
Le président Kenyatta a annoncé, mardi soir, la fin du siège du centre Westgate à Nairobi. Le porte-parole des Chebab somaliens a aussitôt lancé «un avertissement au gouvernement kényan et à tous ceux qui le soutiennent». » Revivez les événements de l'attaque terroriste de Nairobi

Alors que le président kényan, Uhuru Kenyatta, annonçait lors d'une allocution télévisée la fin du siège du centre commercial de Westgate à Nairobi, reconnaissant «des pertes immenses» mais se satisfaisant d'avoir «humilié et vaincu les assaillants», les Chebab somaliens menaçaient déjà ce pays de nouvelles attaques.

«Nous lançons un avertissement au gouvernement kényan et à tous ceux qui le soutiennent, a déclaré mardi leur porte-parole, Ali Mohamud Rage, dans un message audio mis en ligne sur Internet. S'ils veulent la paix, a poursuivi ce cheikh du djihad, qu'ils quittent notre territoire, qu'ils arrêtent leur ingérence dans nos affaires, qu'ils libèrent nos prisonniers ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant