Les chariots Caddie repris par le groupe Altia

le
0
Les chariots Caddie repris par le groupe Altia
Les chariots Caddie repris par le groupe Altia

STRASBOURG (Reuters) - La société Caddie a été cédée mercredi par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg au groupe Altia, une entreprise qui travaille notamment pour l'automobile, a-t-on appris auprès du comité d'entreprise.

L'emblématique fabricant de chariots de supermarchés était en redressement judiciaire depuis le 5 mars.

L'opération se traduira par la suppression de 126 postes sur 470 en Alsace, le berceau de la marque, alors que Caddie emploie au total un millier de salariés dans le monde.

"C'est la solution qui permettait, économiquement et financièrement, de maintenir le plus d'emplois", a souligné Me Luc Dorr, l'avocat du comité d'entreprise.

Fondé en 1928 sous le nom Ateliers réunis en fabricant des mangeoires pour les poussins et des articles de ménage en fil métallique, Caddie était devenu mondialement connu après la Seconde Guerre mondiale comme leader du chariot de supermarché.

L'entreprise familiale, qui a longtemps vécu dans une discrétion confinant au secret, s'était diversifiée ces dernières années dans les produits pour l'hôtellerie, les aéroports et la bagagerie, mais avait peu à peu cédé du terrain à la concurrence.

Elle perdait de l'argent depuis plusieurs années, des pertes qui se montaient à 10 millions d'euros en 2011 pour un chiffre d'affaires de 85 millions d'euros. Un plan social avait vu partir 220 personnes il y a deux ans.

Altia, qui emploie 3.000 personnes et annonce 400 millions d'euros de chiffre d'affaires avec des implantations dans huit pays, devrait investir 14 millions d'euros dans l'outil de production de Caddie à Drusenheim (Bas-Rhin) pour regrouper les activités actuellement dispersées sur deux sites.

Gilbert Reilhac, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant